Une cinquantaine de journalistes a été mise, vendredi 18 août, à l’école de la fiscalité par Wassolon Agency, dans un réceptif hôtelier de la place.

Par cet atelier, les apprenants vont s’imprégner des notions fondamentales de l’administration fiscale guinéenne, à savoir : son historique et son fonctionnement ; les droits et devoirs des contribuables, les principes généreux de la fiscalité, …

Ces journalistes de la presse privée et publique vont pouvoir désormais réaliser leurs sujets de reportages, et concevoir leurs articles sur la fiscalité sans trop de difficultés, c’est en tout l’objectif qu’affiche l’agence de communication, Wassolon. Et c’est le souhait du directeur national des Impôts, Aboubacar Makhissa Camara. ‘’J’ose espérer que ces deux jours d’échanges fructueux vous permettront de mieux appréhender cette opportunité pour un meilleur enrichissement de vos connaissances dans le domaine fiscal ; et formule le vœu que votre implication dans la vulgarisation du civisme fiscal ait l’impact souhaité sur les contribuables’’ affirme-t-il.

Le directeur national des impôts a ajouté que ‘’votre métier vous confère une proximité avec les populations. Ce qui fait de vous des partenaires de choix dans l’information et la sensibilisation des populations particulièrement les citoyens contribuables’’, rappelle-t-il.
Les échanges de la 2è journée (samedi 19 Aout) porteront sur les réformes engagées et celles qui sont programmées par notre administration fiscale qui, selon les observateurs, a réalisé un exploit dans ces dernières années.

Aboubacar Diallo, directeur général de Wassolon Agency, espère pour sa part que cette formation va ‘’permettre aux hommes de médias, de s’approprier le lexique de l’administration fiscale, de sorte qu’ils sachent désormais de quoi retourne chaque terme technique ; de sorte aussi qu’ils soient à même d’utiliser, de manière adéquate, le vocabulaire propre à la fiscalité guinéenne, dans leurs articles de presse ou lors de leurs émissions de radios et de télés’’.

Non sans mentionner que ces journalistes auront ‘’une vue d’ensemble sur les réformes engagées sous la férule des nouvelles autorités en charge du Budget, réformes qui ont considérablement permis à l’Etat d’accroître ses recettes intérieures. Renforcer les capacités des hommes de médias, de manière à servir de canaux de relais et de vulgarisation des lois fiscales et subséquemment, de manière à les mettre à contribution dans la dénonciation des fraudes fiscales’’.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier a connu la présence d’un représentant de la Haute Autorité de Communication, Ousmane Camara, du ministère de la Communication, Abdoulaye Djibril, et du conseiller principal du ministre du Budget, Abraham Bouré, qui ont salué tour à tour, la tenue de cette formation.

Ismaël Sylla pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE