Un ex-ministre guinéen, Mahmoud Thiam, a été condamné à sept ans de prison pour avoir blanchi de l’argent de pots-de-vins reçus d’entreprises chinoises, a annoncé vendredi le ministère américain de la Justice.

Mahmoud Thiam, ex-ministre des Mines en Guinée, avait été reconnu coupable en mai dernier. Il avait notamment utilisé les 8,5 millions de dollars pour payer l’école de ses enfants et s’acheter une maison de 3,75 millions près de New York.

« Le jugement d’aujourd’hui montre que lorsqu’on envoie à New York de l’argent obtenu de crimes, que cela soit du trafic de drogue, de l’évasion fiscale ou de la corruption, on s’expose à une longue peine de prison », a souligné le procureur fédéral de Manhattan Joon Kim, cité dans un communiqué.

Arrêté en décembre aux Etats-Unis, Mahmoud Thiam était poursuivi pour avoir monnayé son influence alors qu’il était ministre des Mines et de la Géologie de la République de Guinée en 2009 et 2010 sous la transition militaire.

Selon l’accusation, deux entreprises chinoises — China Sonangol et China International Fund– lui avaient alors versé les 8,5 millions de dollars sur un compte bancaire à Hong Kong après avoir décroché de « juteux » droits d’exploitation miniers en Guinée grâce à son intervention.

Avec AFP

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE