Débarqué de ses fonctions alors qu’il poursuivait ses congés à l’extérieur du pays, Siaka Barry, désormais ex ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine historique a été accompagné de l’aéroport de Conakry à son domicile, dans la nuit du mardi 29 août, par ses inconditionnels.

Interrogé sur place à propos de son éviction du gouvernement, Siaka Barry rappelle : ‘‘Vous avez vu ma première déclaration ? C’est des sentiments de reconnaissance d’abord envers le président de la République qui m’a nommé à ses côtés par une confiance inestimable. Nous sommes douze millions de Guinéens à peu près et, si parmi ces personnes, il a eu à me porter la confiance, je pense qu’il fallait, si on n’est pas ingrat, le remercier et féliciter aussi mon successeur qui va venir abattre un travail dont les premiers jalons ont été posés par moi et mon équipe.’’

Il explique que ce ‘‘travail que nous faisons est un travail pour la nation, pour la patrie. Alors quelle que soit la personne qui se trouve à la tête des activités, visant à enclencher les résultats, je crois en tant qu’un bon patriote nous devons regarder l’intérêt supérieur de la nation, et comme ça, nous nous inscrivons donc dans la dynamique du développement’’.
Enfin, il estime qu’il ‘‘faut que l’opinion publique s’exprime comme elle entend, mais je crois aussi qu’il y a une action de veille de citoyens. Et ce qui est sûr, le pouvoir décisionnel qui vise à prendre un décret est un pouvoir discrétionnaire du président de la République. Ce pouvoir-là ne doit pas faire l’objet d’autant de polémiques. Tout ce que j’ai vu à travers cela, c’est une jeunesse déterminée à apporter son soutien au minimum que j’ai pu poser comme jalons, au minimum que j’ai engrangé comme résultats. Donc c’est le lieu pour moi de remercier cette jeunesse là pour cette solidarité, surtout pour son élan d’accompagnement vis-à-vis de moi’’.

Ismaël Sylla pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE