Ce jeudi 31 août, au musée national de Sendervalia, la cérémonie de passation de service a eu lieu entre Siaka Barry, désormais ex ministre de la Culture des sports et du patrimoine historique, et Bantama Sow qui a été officiellement installé dans ses nouvelles fonctions à la tête dudit ministère.

Prenant la parole, l’ancien ministre a rappelé ses actes posés: ‘‘Nous avons l’élaboration du projet de loi sur la préservation et protection du patrimoine culturel national déjà adopté par l’assemblée nationale, l’élaboration du projet de loi sur les droits d’auteur et étude qui est en étude à l’assemblée nationale, l’élaboration de la loi sur l’éducation civique et le sport en étude à l’assemblée nationale, l’organisation des Etats généraux de la culture dans les 8 régions administratives du pays pour  l’élaboration d’une nouvelle politique culturelle nationale, l’organisation du 15ème festival national des arts et de la culture, le lancement et l’exécution en cours du projet Conakry capitale mondiale du livre, le démarrage des travaux de restauration du mausolée national de la Camayenne, l’inventaire des danses, des rythmes et des percussions de la Guinée sont en cours de réalisation.’’

Prenant la parole, le ministre entrant a assuré œuvrer dans le même sens que son prédécesseur.

‘‘Je ne viens pas à la tête du département en tant que donneur de leçons et je n’ai aucune prétention de réinventer la roue. La tâche pour le développement de la culture ; des sports et du patrimoine historique de notre pays est immense. C’est en cela que je félicite et remercie mes prédécesseurs pour leur travail remarquable accompli depuis l’avènement du Pr Alpha condé à la tête de la Guinée’’, a-t-il dit.

Ambitionnant de faire contribuer son ministère au développement durable de la Guinée, Bantama Sow s’est donné des axes prioritaires:

« – Impulser le COCAN pour répondre efficacement au rendez-vous de la CAN 2023

  • La mise en place d’une administration déconcentrée efficace
  • La réalisation d’infrastructures au niveau sportif, régional et préfectoral, à priori celui du siège du Département et du palais de la culture
  • La promotion et le développement sportif, culturel et patrimoine historique
  • La promotion du sport scolaire et universitaire en collaboration avec les départements de la tutelle
  • La protection et la valorisation du patrimoine culturel et historique
  • La promotion et le développement de la coopération et le partenariat bi et multilatéral dans les domaines des arts, de la culture et du patrimoine historique
  • L’accompagnement effectif des artistes des ensembles nationaux
  • L’institutionnalisation du concours littéraire national doté du grand prix du Président de la République
  • L’opérationnalisation du fonds d’aide à la culture pour accompagner le secteur culturel en tout premier lieu les acteurs culturels non étatiques
  • La mise en place du statut particulier de l’artiste
  • La collecte et le traitement des informations culturelles et sportives pour permettre au Département d’avoir des statistiques fiables
  • Et la valorisation et la gestion rigoureuse de nos patrimoines historiques » a-t-il emmuré ces points qui, à ses yeux, sont cruciales pour le progrès de son département.

Ismael Sylla pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE