Mahmoud Thiam

L’ancien ministre des Mines a été condamné à 7 ans de prison par la justice américaine pour des faits de corruption. Les acteurs politiques saluent la décision, mais tous, regrettent par ailleurs, la faiblesse de la justice guinéenne.

Dr Faya Millimouno, president du BL

‘‘L’élite que nous sommes, nous devons avoir honte’’

« C’est un compatriote qui a servi notre pays en qualité de ministre. C’est quelqu’un que je ne connais pas très bien. Il a peut-être fait certaines choses selon lui dans la bonne intention de faire du bien au pays. Mais, je dois féliciter le gouvernement américain parce que contrairement à ce qu’on peut dire ou malgré ce qu’on peut dire du gouvernement américain, ce n’est pas la justice guinéenne qui a condamné Mahmoud Thiam, c’est la justice américaine. Je suis certain que si c’est devant la justice guinéenne que Mahmoud Thiam avait été présenté par l’effet peut être de la corruption, il aurait été acquitté. Je trouve qu’on a fait trop de mal au peuple de Guinée, au plus faible de ce pays. L’élite que nous sommes, nous devons avoir honte. Nous devons avoir honte de ce que certains d’entre nous ont fait de mal à ce pays. Je dis félicitation à la justice américaine. Si cela pouvait être le cas pour tous ceux qui ont détourné de l’argent, dans les coffres de l’Etat guinéen pour transférer aux Etats-Unis ou ailleurs, je crois que le peuple de Guinée se félicitera davantage ».

Ahmed Kourouma, vice-président du GRUP

‘‘C’est un très bon signal vis-à-vis de la lutte anticorruption’’

« Ça m’évoque la carence de la justice guinéenne, même si c’est M. le ministre effectivement qui a apparemment diligenté une enquête, mais il aurait dû être condamné en Guinée. Mais il se trouve malheureusement, que c’est la justice américaine qui l’a fait mais tant mieux ça va donner un exemple à ceux qui se pensent intouchables ou à ceux qui se permettent de venir piller les richesses du pays et aller investir à l’étranger. Donc, c’est un très bon signal vis-à-vis de la lutte anticorruption que l’on compte mettre en place. »

Bangaly Keita, directeur de communication de l’UFC

‘‘Ce qui est regrettable, c’est le laxisme dont font preuve nos magistrats, nos procureurs’’

« Nous ne savons pas quels sont les éléments de preuve pour lesquels, les juridictions américaines se sont basées pour condamner le sieur Thiam. En tout cas, je pense que c’est dans une affaire de corruption qui se serait produite en Guinée. Ce que nous regrettons, c’est le fait que ça soit des juridictions des autres pays qui puissent condamner des infractions qui sont faites au code pénal guinéen. Le législateur guinéen a pénalement réprimé des actions de corruption, de peau de vin. Et il se trouve que M. Mahmoud Thiam se retrouve être dans les liens de la culpabilité en tout cas selon la juridiction américaine et qui l’a amené à le condamner à 7 ans de prison. Ce qui est regrettable, c’est le laxisme que font preuve nos magistrats, nos procureurs et qui regardent les bras croisés que la loi soit piétinée et que les détournements des deniers publics et la corruption se dissimulent dans la société sans que cela ne puisse s’amener à la prononciation d’une quelconque condamnation par une juridiction guinéenne. Peut-être que cela va amener les juridictions guinéennes même si c’est sur le tard afin de faire en sorte qu’une information judiciaire soit ouverte pour qu’on puisse éclairer les circonstances de cette accusation et si elle débouche sur une condamnation, pourquoi pas ».

Propos recueillis par Sadjo Diallo (L’Indépendant)

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE