Les travailleurs de la société guinéenne de transport (SOTRAGUI), ont tenu une réunion, lundi dernier, au siège de la société, sis à Matoto, Conakry. C’était pour parler notamment de leur salaire impayé depuis quatre mois.

M. Condé Moussa Mariam, président du collectif des travailleurs, revenant sur le contexte de la réunion a rappelé que : “la rencontre est axée sur deux points, celui du payement des quatre mois de salaire et la relance des activités de la SOTRAGUI. Nous avons fait beaucoup de démarches mais pour le moment, nous n’avons pas vraiment une information fiable, quand est ce que nous allons être payés ? Comme vous le constatez, nous sommes à l’approche de la fête et de la réouverture des classes, nous sommes vraiment inquiets, sachant que nous sommes des pères et mères de familles.’’

Ensuite “Nous avons saisi toutes institutions, et donc nous attendons effectivement le retour d’informations de ces institutions, a-t-il ajouté. Nous savons que l’institution nationale des droits de l’homme en Guinée s’est levée et est allée jusqu’au département et a échangé avec le cabinet. Nous avons compris par la suite que le département avait été dessaisi du dossier au profit de la Primature, on a cherché celui qui était chargé du dossier, et c’était une commission composée de quatre anciens ministre qui sont les conseillers du premier ministre qui s’en chargeaient, j’ai contacté l’un d’entre eux. Il m’a dit qu’effectivement ils ont travaillé et ont proposé 10 milliards ; ­­6 milliards consacrés aux salaires et 4 autres milliards pour l’entretien des bus pour la relance. Quand je lui ai posé la question de savoir quand nous allons rentrer en possession de nos salaires, il dit qu’ils sont des conseillés et pas des décideurs. On leur a confié un travail, ils ont fini, ils ont déposé le travail à qui de droit. J’ai cherché à connaitre le président de la commission, qui est le ministre Ibrahima Sylla, il m’a dit la même chose. Il ne faut pas que les travailleurs fondent leurs espoirs sur la commission, mais plutôt sur les décideurs pour le paiement des salaires“, a-t-il conseillé.

Les travailleurs à la fin de la réunion, ont décidé de faire les démarches près du Premier ministre, Mamady Youla.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE