Le président Alpha Condé est arrivé au petit matin de ce dimanche 3 septembre à Xiamen, coquette ville de la province chinoise de Fujian. Ici le chef de l’Etat guinéen participe à partir de ce 3 septembre, au sommet du groupe des émergents, ou BRICS (Brésil, la Russie, l’Inde et l’Afrique du Sud).

En marge du sommet, un forum de la promotion d’investissement de la zone économique spéciale de la Guinée est prévu, le 4 septembre. Sont prévus aussi, les accords bilatéraux entre la Chine et la Guinée, le lendemain.

D’ailleurs on dit ici que le président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, œuvrerait pour le dialogue entre les marchés émergents et les pays en voie de développement sur la ‘‘coopération mutuellement bénéfique pour le développement commun’’.

Selon la presse locale, l’objectif du sommet des BRICS de Xiamen est d’ouvrir de nouvelles voies de développement et de nouveaux marchés pour les cinq pays, et notamment pour les entreprises chinoises.

Les chiffres que donnent cette presse à propos des émergents donneraient presque le tournis. En quelques années, les BRICS sont devenus l’un des premiers poumons de l’économie mondiale. L’acronyme en représente 23 %, soit 16 % du commerce extérieur et 12 % des investissements à l’étranger. Autrement dit, les cinq pays des BRICS contribuent à plus de 50 % de la croissance mondiale.

Pour Pékin l’objectif est clair : il s’agit de renforcer la coopération entre les membres, et le président chinois est prêt pour cela à porter sa casquette d’un VRP. Casquette que le président guinéen porte depuis belle lurette.

Ibrahima S. Traoré, envoyé spécial de guinee7.com au sommet des BRICS à Xiamen

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE