Kassory Fofana

De longs mois de négociations entre le gouvernement guinéen et la Chine ont abouti, ce 5 septembre, à Xiamen (Chine) à la signature des accords économiques. Le plus important est celui qui vaut 20 milliards de dollars pour les prochains 20 mois. Il est un accord-cadre: ressources minières contre le financement des infrastructures. Le signataire, côté Guinée est Ibrahima Kassory Fofana, ministre d’Etat, chargé du partenariat public-privé. Nous lui avons posé quelques questions pour mieux comprendre cet accord qui pourrait aider la Guinée à se tirer d’affaires.

Vous avez signé sous les regards des présidents chinois et guinéen, des accords. De quoi s’agit-réellement ?

Ibrahima Kassory Fofana : Les accords d’aujourd’hui concrétisent le programme de coopération stratégique, convenu entre les deux pays à l’occasion de la dernière visite d’Etat en novembre dernier du professeur Alpha Condé. Les accords d’aujourd’hui traduisent en terme de montant, l’engagement de la Chine d’assurer à la Guinée, une enveloppe globale de 20 milliards de dollars. C’est l’accord que j’ai signé personnellement, qu’on appelle programme de ressources minières contre prêts, contre financements, couvrant la période de 2017-2036. On a eu 20 milliards de dollars, j’ai signé avec le coordinateur chinois ces 20 milliards de dollars immédiatement décaissables cette année. C’est 1 milliards 200 millions dollars qui concerne la reconstruction de la route Coyah, Mamou, Dabola; ça concerne la réhabilitation des voiries de Conakry et l’assainissement pour 200 millions et poussière, ça concerne un début de reconstructions des quatre universités ; ça concerne également la ligne Linsan-Fomi pour permettre de garantir la livraison de l’énergie de Souapiti à la Haute-Guinée, ce qui fait l’interconnexion ce qui fait 250 millions de dollars, etc.

L’objectif d’un taux de croissance à deux chiffres dans quatre ans est à la portée de la Guinée

C’est donc troquer les mines contre les infrastructures ?

Non, c’est ressources minières, contre les prêts pour financer nos infrastructures. Ce que j’ai oublié de dire c’est que cette somme de 20 milliards, n’englobe pas Souapiti qui sera signé dans les prochaines semaines, qui porte sur 1 milliards 500 millions de dollars. Donc si nous faisons la petite arithmétique, ça signifie que nous avons cette année entre 2017 et 2018 en termes de déboursements 3 milliards de dollars pour la Guinée, il y a aussi des subventions qui ont également fait l’objet de signatures (protocole d’accords équipement contre les changements climatiques ; accord de coopération pour le financement de l’extension de l’hôpital sino-guinéen notamment, NDLR) qui font environ 60 millions de dollars décaissables cette année et l’année prochaine.

Ces accords vont booster l’économie guinéenne ?

Si vous faites l’arithmétique, ça signifie pour le Guinée que nous sommes garantis pour un minimum d’un milliard de dollars par an, sur les vingt ans, évidemment avec un plus, Souapiti vient en plus pour 1 milliard et demi. C’est beaucoup d’argent pour la Guinée, puisque ça représente le septième ou le huitième de notre PIB ; c’est beaucoup d’argent pour la Guinée parce qu’en termes d’endettement, ça représente plus de 50% de la dette publique. Mais c’est beaucoup d’opportunités pour la Guinée ; pour le professeur Alpha Condé d’atteindre son objectif d’une croissance économique à deux chiffres dès 2020. Parce que pour y arriver, on a besoin d’un investissement global privé et public d’un milliard et demi par an. Pour être honnête, c’est pas de l’optimisme que j’affiche, mais du réalisme économique en tant qu’économiste.

On peut aller plus loin que ça, si nous accélérons les mesures structurelles qui pèsent sur l’investissement privé, nous éliminons les pesanteurs administratives, l’investissement privé va arriver beaucoup plus vite et plus ça arrive et plus ça fouette la croissance et plus le problème d’emplois se résout. Parce que c’est l’un des challenges de la Guinée, aujourd’hui. On parle de ces montants, le Guinéen reste sceptique et il a raison ! Parce que cela ne se traduit pas dans l’amélioration de son quotidien. La seule manière de traduire cela dans l’amélioration de sa vie, est qu’il ait du travail.

Si ces programmes sont vite exécutés, parce que leur exécution ne peut se faire sans des programmes d’emplois massifs, en recrutant du personnel, on distribue les revenus, cela pousse l’économie par l’investissement et par la consommation. L’objectif d’un taux de croissance à deux chiffres dans quatre ans est à la portée de la Guinée.

Maintenant, tout le challenge pour la Guinée, c’est d’arriver en matière d’administration, à faire preuve d’efficacité pour exécuter les différents programmes

Vous nous annoncez beaucoup de milliards. Vous y croyez ?

On est en train de négocier cela depuis deux ans, pour ceux qui ont suivi, c’est ma quatrième visite en Chine depuis que je suis en poste, cela a abouti à la conclusion de ce programme. Et comment peut-on se demander si on y croit ? Si le président chinois a été témoin de la signature des accords, ça veut dire que c’est garanti, que c’est bétonné. Maintenant, tout le challenge pour la Guinée, c’est d’arriver en matière d’administration, à faire preuve d’efficacité pour exécuter les différents programmes et projets concernés par ces montants. Mais l’argent est rendu disponible. Il n’y a plus de problèmes à ce niveau.

Vous allez aussi travailler à rendre efficace cette administration ?

Je suis le président du pool économique, nous commençons à structurer. Le président m’a donné l’instruction de réfléchir sur les modalités de coordination et d’exécution de ces projets de manière à éliminer les aléas administratifs qui pourraient peser en termes de délais sur l’exécution de ces projets. Donc je ne vais pas ou mon pool ne sera pas celui qui va exécuter le programme ! Mais nous allons coordonner de telle manière que toutes les entités administratives concernées dans cette exécution, fassent leurs boulots et à temps.

Interview réalisée par Ibrahima S. Traoré,

envoyé spécial de guinee7.com à Xiamen (Chine)

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

14 COMMENTAIRES

  1. Toute ces bonnes nouvelles ne profite point au pauvre guinéen que nous sommes. Toujours des promesses et encore la bonne parties ils se partagent en faisant d’aider leur pays a avancé. Malheureux que vous êtes Dieu vous jugera pour vos salles besognes…

  2. Nous avons bel et bien compris le cours de Mr kassory.Profesionellement expliqué. Il ne se reste qu’a l’apliquabilté de ce qui a été ci haut dits .Mr dit ce n’est de l’optimisme qu’il fiche mais du réalisme en tant qu’economiste. Nous attendons ce réalisme c’est ce que nous espérons tous, personnellement j’ai des inquiétudes qui se situe à deux niveaux.
    Premier niveau l’utilisation rationnel de ce montant pour l »objectif visé.
    Deuxième niveaux l’impact de ce troque sur notre ressources minière.
    L’utilisation de ce montant, d’abord par la négociation des marches pour le choix des entreprises ,le suivis et l’évaluation des travaux pendant l’exécution le respect du délais de fin des travaux
    Aucun endettement ne sera contracté puisque nous aurons les 50%de ce qu’on devait contracté alors son impact sur l’investissement privé et publiques

  3. Kassory Fofana est comme son patron Alpha Condé, un affabulateur !!
    Il parle de 20 milliards de dollars d’investissements chinois, comme s’il parlait de Francs Guinéens.
    C’est de la propagande ; c’est tout juste bon pour les guinéens naïfs qui croient encore aux promesses du Président Alpha Condé !!
    Les rares dépenses que Kassory a pu citer n’atteignent même pas 1/10 du montant.
    Une simple route (pas même une autoroute) Coyah, Mamou, Dabola, surfacturée à 1,2 milliard de dollars !!
    Voirie et assainissement de Conakry : 200 millions de dollars.
    Construction d’une ligne d’interconnexion électrique de 225 kv Lisan-Fomi : 250 millions de dollars. (Alors que le barrage hydroélectrique de Fomi d’une puissance potentielle de 90 MW n’est même pas cité dans les financements)
    Extension de l’hôpital Sino-guinéen : 60 millions de dollars.
    (Les chinois ont construit en 2015, un hôpital ultra-moderne de 300 lits à Douala au Cameroun pour moins de 30 millions de dollars). Encore une surfacturation !!
    C’est tout ce que Kassory a pu donner comme chiffres !!
    Total : 1,710 milliards de dollars US.
    Sacré Alpha et sa bande de comiques !!

  4. Avez vous bien lu et compris le texte?:
    « C’est 1 milliards 200 millions dollars qui concerne la reconstruction de la route Coyah, Mamou, Dabola; ça concerne la réhabilitation des voiries de Conakry et l’assainissement pour 200 millions et poussière, ça concerne un début de reconstructions des quatre universités ; ça concerne également la ligne Linsan-Fomi pour permettre de garantir la livraison de l’énergie de Souapiti à la Haute-Guinée, ce qui fait l’interconnexion ce qui fait 250 millions de dollars, etc. »
    Donc c’est 1,5 millirds pour tous ces traveaux( reconstructions des quatre universités, la reconstruction de la route Coyah, Mamou, Dabola, la réhabilitation des voiries de Conakry et l’assainissement, la ligne Linsan-Fomi

    • Mon frère Kanté, un peu de logique quand même, pour quelqu’un qui croit avoir mieux lu et compris le texte !!
      Si d’après toi, le coût de l’ensemble des travaux cités est de seulement 1,5 milliards de dollars ; pourquoi Kassory dit que la Guinée a signé un accord de financement de 20 milliards de dollars avec la Chine !? Je signale au passage que le plan quinquennal d’investissements de la Chine pour toute l’Afrique s’élève à 60 milliards de dollars et il est naïf de croire que la Guinée à elle seule peut obtenir le tiers !!
      Je mets Kassory Fofana au défi de révéler, sur la RTG, ligne par ligne, les différents projets financés par les chinois, leurs coûts et surtout ce qui a été donné aux chinois en échange.
      Tous les Guinéens verront alors qu’on est très très loin des 20 milliards de dollars !!
      Alpha et sa bande de bonimenteurs ont habitué les Guinéens aux promesses fallacieuses et c’est le même Alpha qui a dit que plus le mensonge est gros, plus ça passe.
      Après avoir obtenu laborieusement le PPTE, le FMI n’acceptera jamais que la Guinée se surendette de cette manière et à une telle hauteur !!
      Kassory a simplement signé pour la réhabilitation de l’axe Coyah-Dabola, quelques travaux de voirie à Conakry et l’extension de l’hôpital sino-guinéen qu’il a surfacturé à 60 millions de dollars ; tout le reste n’est qu’extrapolation.
      Dans quelques mois, les Guinéens, qui tirent chaque jour le diable par la queue, auront complètement oublié cette plaisanterie de mauvais goût de Kassory !!
      Sacré Alpha, toujours entrain de rouler le peuple guinéen dans la farine !!

      • MAIS POURQUOI CERTAINS GUINEENS SONT FRUSTES D’ENTENDRE DES BONNES NOUVELLES POUR LEUR PAYS .PAR CE QUE TOUT SIMPLEMENT ILS SONT OPPOSES AU REGIME ACTUEL.QUELLE MECHANSETE !!!A TOUS CES MECHANTS SI ALPHA CONDE AMENE DES INFRASTRUCTURES EN GUINEE C’EST D’ABORS POUR LES GUINEENS.ET VOUS DEVEZ COMPRENDRE QUE MEME APRES ALPHA VOTRE PARTI N’ACCEDERA JAMAIS AU POUVOIR AVEC CET ESPRIS DE** NOUS OU RIEN**.IL Y A DE MOMENT DANS LA VIE OU IL EST PLUS INTELLIGENT DE TE TAIRE.INCHALLAH VOUS VEREZ LA GUINEE AVANCER.CHANGEZ VOS MENTALITE OU PREPAREZ VOUS AUX CHAGRINS.

        • Faralako, pourquoi certains guinéens sont soit-disant frustrés d’entendre de bonnes nouvelles pour leur pays !? C’est simple : tous les guinéens ne sont pas idiots !!
          Selon l’Agence Ecofin, La Zambie vient d’attribuer un contrat de construction d’une route d’un coût d’environ 1,2 milliard $ à une compagnie chinoise. La China Jiangxi Corporation for International Economic and Technical Cooperation (CJIC) se chargera de la construction de la route longue de 321 km qui reliera la capitale zambienne, Lusaka, à la ville de Ndola. La route à deux fois deux voies Lusaka-Ndola, améliorera le flux du trafic, tout en réduisant les coûts liés aux accidents sur les routes zambiennes.
          En Guinée, pour le même coût, les chinois vont construire, une route 1X2 voies !!
          Il y a visiblement Une surfacturation !!
          Et vous voulez qu’on se taise sur une telle spoliation des richesses de la Guinée par les chinois !?
          Tous les guinéens ne sont pas des moutons de panurge !!!!

  5. Ça fait très mal ces choses. C’est abherant que ces faux dirigeants continuent à faire souffrir cette population innocente. Des faux accords ne font que se signer depuis 2010 mais rien ne se voit comme preuve . Ils considèrent que la Guinée n’a pas droit au bonheur et au développement ils ne se soucient que de leurS poches . Alpha au lieu de chercher à détremper le pays, il se fait entourer de tous les démagogues responsables de son retard. C’est vraiment lamentable. Puisse allah nous aider afin qu’on se libère de ces dinausaures et qu’il conduise maintenant la Guinée sur le chemin du développement et de la bonne gouvernance.

  6. Ah espérons que cet engagement ne ruine pas ce pays car de 2018 a 2036 c’est trop ne vendé pas l’héritage de nos enfants avant même leur naissance.
    ce qui est signé n’est pas fini, il nous engage encore. Boké est l’exemple de ce contrat que certain apprécie.
    cet argent! les Guinéens ne verrons que du feu!!!!
    Qu’a fait la chine et les dirigeants Guinéens avec le premier accord.
    Que Dieu nous aide et vienne a notre secours

  7. Toutes mes félicitations monsieur, mais en matière politiques nous constatons qu’il ya une politique à intérêt personnels car le professeur Alpha Condé n’as qu’un seul objectif convaincre les guinéens pour avoir un 3eme mandat ce qui est carrément impossible, car ces différents projets n’ont puis eux le jour sauf à l’approche des élections présidentielles en 2020 mais qu’il soit informer il y aura de projets de changement de la loi pour pouvoir accéder un 3eme mandat en Guinée. Je vous remercie

  8. De tout compte fait la Guinée est un pays d’opportunité pour les pays consommateur des produits brut car le sol et le sous sol de ma Guinée est très riche sur le plan d’agriculture mais aussi minier.
    Mais attention pour récit l’emploi des jeunes doit être primordial

    无论如何,几内亚是消费原材料国家的机会国家,因为我几内亚的土地和地下地区的农业非常丰富,而且还有采矿业。
    但是,关注叙事青年就业必须至关重要

  9. ahhh les djijadistes de la secte communautaristes de l ufdg , au lieu de se rejouirent de cette tres tres bonne informatiions , ils preferent saboter et aboyer pour vilipender la guinee et le president alpha conde. cet accord de 20 milliards est tres serieux , car c est entre le gouvernement guineen et le gouvernement chinois , c est totalement different de l accord avec rio tinto, cette fois ci , c est la bonne . tant pis pour les djijadistes

  10. Un contrat qui est au profit des gouvernants et des cadres du gouvernement mais pas pour la population. Un certain capitain Moussa Dadis Camara avait fait presque la même chose et ça lui a valu son depart immenent du pouvoir organiser par les mêmes acteurs Ils lui ont accusé de vouloir s’eterniser au pouvoir. De même un accord de 20 milliards de dollards sont les premisses preparatoire du 3ème mandat, du 4ème, du 5ème et d’un mandat à l’INFINI. En Afrique il n’existe pas la continuité administrative.

  11. Rien ne sortira de bon je jùre, UNIQUEMENT 3/10 sera investu. Ça j’en suis conscient le reste mes petits fils et moi paierons le reste de ce que des hommes de l’enfer mange.

LAISSER UN COMMENTAIRE