Pour la première fois dans l’histoire économique de la Guinée, l’Assemblée nationale et l’exécutif comptent se retrouver pour évaluer les priorités du gouvernement pour les trois prochaines années. Au cours d’un entretien, l’honorable Michel Kamano, président de la commission Economie/Finances de l’Assemblée nationale est revenu sur l’importance de ce projet.

‘‘Ce sont les priorités que le gouvernement va mettre en avant pour réaliser tel ou tel investissement dans tel ou tel secteur prioritaire. Pourquoi, par exemple, ce serait l’éducation au lieu de la santé ? Pourquoi les infrastructures au lieu de l’énergie ? On va débattre de ces orientations une fois que le gouvernement sera en face avec les représentants du peuple et ils peuvent ficeler leurs projets sur la base de ces priorités’’, a expliqué le député.

Poursuivant, le président de la commission Economie/Finance de l’Assemblée nationale a indiqué qu’‘‘Il faudrait que les secteurs privés disent Oui, qu’ils accompagnent le gouvernement dans sa vision pour que cela soit beaucoup plus crédible. Pour une première fois aussi nous avons envisagé de donner la parole aux organisations de la société civile’’, a-t-il annoncé.

Par ailleurs, l’honorable Michel Kamano a précisé que la participation de tous les députés à ce débat sur l’orientation budgétaire n’est pas obligatoire. Avant de préciser que cette rencontre de trois jours pourrait se tenir après la session extraordinaire portant Loi de finance rectificative 2017.

Bhoye Barry pour guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE