L’accord sino-guinéen portant sur 20 milliards de dollars fait jaser en Guinée. Si certains estiment que c’est une aubaine pour la Guinée de sortir enfin de sa pauvreté devenue endémique, d’autres par contre estiment que par cet accord, Alpha Condé a ‘‘vendu la Guinée à la Chine à vil prix’’.

C’est apparemment pour répondre à cette accusation que le président guinéen, accompagné de membres de gouvernements, a tenu, ce samedi 16 septembre, à Sekhouroureya, une conférence de presse.

Pour le président Condé, il y a d’abord à préciser que la Chine n’a pas l’exclusivité de l’exploitation de nos mines. Il en a pour preuves, la CBG (Américains), Rusal (Russes), Gac (Emirats Arabes Unis), AMR (France), Alufer (Angleterre), Ashapura (Inde), etc. La différence entre ces deals et l’accord-cadre avec la Chine, réside en ce qu’avec celui-ci, les royalties payées à l’Etat servent à rembourser la dette contractée pour construire les infrastructures.

Ce qui dans son entendement met les fonds issus de l’exploitation minière, à l’abri des appétits individuels. ‘‘ce ne sera pas dans les caisses de l’Etat, ce ne sera pas utilisé pour acheter des voitures, ce sera utiliser à bon escient’’, rassure-t-il.

Il précise par ailleurs qu’en ‘‘aucun cas, je ne permettrai que les ressources soient bazardées. Je n’accepterai non plus pas que nos ressources restent sous terre. A quoi bon d’avoir les ressources non exploitées’’, s’interroge-t-il.

De toute façon, il dit ne rien cacher autour de l’accord avec les Chinois. D’ailleurs à propos, ‘‘nous avons régulièrement informé le FMI’’, révèle-t-il.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

1 commentaire

  1. Le Président Alpha Condé a raison, quand il dit que ça ne sert à rien de crier sur tous les toits du monde, que la Guinée est un scandale géologique, si toutes ses richesses minières restent inexploitées !!
    Alpha doit savoir que les guinéens ne s’opposent pas à la mise en valeur des gisements miniers de leur pays. Mais, le peuple refuse simplement que les richesses minières de la Guinée ne soient bradées aux chinois, en échange d’infrastructures.
    2ème problème : le peuple guinéen dénonce aussi l’opacité et la propagande du RPG : conclure pour environ 1,5 milliard de dollars, sans dire avec précision quels sont les projets concernés et leurs coûts ; puis, faire croire aux guinéens que Kassory Fofana a signé avec la Chine, pour la somme astronomique de 20 milliards de dollars, est suspect.
    3ème soucis : le peuple ne souhaite pas que cette dette serve à financer des éléphants blancs et des infrastructures de prestige (palaces, palais, stades…). Mais, serve à lutter contre la pauvreté.
    4ème et denier point : il ne faudrait pas que les chinois livrent à la Guinée, des infrastructures de mauvaise qualité et les surfacturent, parce qu’ils ont été obligés de verser des pots-de-vin à des dirigeants guinéens, comme ils ont corrompu l’ancien ministre des mines, Mahmoud Thiam.
    Si ces conditions sont remplies et le FMI veille au grain ; alors, tous les guinéens en seront reconnaissants au Président Alpha Condé !!

LAISSER UN COMMENTAIRE