Le monde entier a célébré ce 27 septembre, la Journée Internationale du Tourisme. A cette occasion, le ministre guinéen en charge de ce secteur, Thierno Ousmane Diallo, a au cours d’une sortie médiatique, dénoncé les maux dont souffre le tourisme dans le pays.

À l’entame de ses propos, le premier responsable du département de l’Hôtellerie et du Tourisme a précisé que le tourisme occupe 10% du produit intérieur brut (PIB) mondial.

Parlant du cas spécifique de la Guinée, il a toutefois indiqué qu’elle est la synthèse touristique de l’Afrique de l’ouest, à travers ses quatre régions naturelles. Cependant, poursuit-il, le secteur rencontre des difficultés. « Qui dit tourisme, dit déplacement de personnes et des structures d’accueil. Si à Conakry, il y a des moyens et hauts standings, à l’intérieur du pays, il reste beaucoup de choses à faire ; mais vous conviendrez avec moi que la Guinée, ce n’est pas que Conakry, il y a encore des problèmes à régler à l’intérieur du pays », a déclaré Thierno Ousmane Diallo.

A en croire le ministre Thierno Ousmane Diallo, les crises sociales que traverse la Guinée ces dernières années, sont aussi à la base de la non-présence des touristes en Guinée. « Quand le touriste se lève le matin, il dit : ‘’je vais en vacances’’, il consulte les réseaux sociaux et s’il voit qu’en Guinée il y a troubles, la ville est bloquée (…) Est ce qu’on va continuer à déstabiliser ce pays ? A faire en sorte que tout le temps, il y ait des mouvements, des problèmes pour décourager les autres. S’il y a des marches, c’est sûr que le touriste ne va pas pointer son nez à l’aéroport de Conakry ».

A noter que le désenclavement, l’aménagement des sites touristiques, la construction des ateliers touristiques de moyen et de haut standing, dans la capitale Conakry et à l’intérieur du pays, sont entre autres des priorités de ce département, selon le ministre de tutelle.

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE