Au cours d’une rencontre avec l’Alliance Guinéenne pour la Danse et la Percussion (AGDP), ce vendredi 29 septembre 2017, au Musée national de Sandervalia, dans la commune de Kaloum, le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique a lancé un appel « à tous les artistes et hommes de culture, de se mobiliser pour la paix et l’unité nationale. On dit souvent qu’on ne pense pas à vous (arrtistes, Ndlr), mais je vous le promets, je veux penser à vous. Nous allons faire tout pour vous accompagner. Ensemble, nous allons examiner tous les problèmes qui prévalent au niveau de la culture ».

Poursuivant son intervention devant les artistes massivement mobilisés pour la circonstance, le ministre Bantama Sow affirme qu’il ne promet pas qu’il va régler tous les problèmes que traverse la culture guinéenne, mais qu’il fera tout pour qu’elle s’affiche sur le plan national et international. « Nous n’allons pas vous promettre que nous allons régler tous les problèmes de la culture. Mais s’il te plait à Dieu, nous ferons tout pour hisser la culture guinéenne. Vous faites des activités sans accompagnement, vous le faites parce que vous aimez ce que vous faites », soutien-t-il.

Pour sa part, Dantouma Jack Soumah, vice-président de l’AGDP, est revenu sur les préoccupations des artistes. « Nous jeunes artistes privés, nos préoccupations maintes fois signalées sont entre autres : le manque de subvention pour ces troupes qui, pour se vêtir, se procurer des instruments de musique et accessoires de scène, ils sont obligés de cotiser entre eux. »  En plus, « nous sollicitons vivement le soutien financier, pour la réalisation de la quatrième édition de l’événement dénommé ‘’la Semaine nationale de la danse et de percussion’’, dont la phase finale est prévue en janvier 2018, à Mamou. »

L’Alliance Guinéenne pour la Danse et la Percussion (AGDP) depuis sa création en 2004, s’est fixé un objectif : la préservation, la valorisation et la promotion de la culture nationale. A ce jour, elle compte 41 troupes de danse privées et à l’intérieur du pays, 17 troupes, pour un effectif avoisinant 5.000 artistes, donc 80% sont des jeunes.

Bhoye Barry pour guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE