Conakry- Les femmes revendeuses au marché de Sangoyah- pharmacie, dans la commune de Matoto, ont barricadé dans la matinée du vendredi, 29 septembre 2017, le tronçon Matoto-Enta sur la Route nationale N°1, Conakry-Coyah, pour manifester leur colère, suite à la présence de tonnes d’ordure dans leur marché, rapporte l’AGP.

Selon les explications de Madame Condé Fatoumata, manifestante, le marché de Sangoyah-pharmacie n’a pas de problème, mais à l’heure actuelle, il y a tellement d’ordures à l’intérieur et aux alentours, qu’on ne peut même pas respirer.

«Il y a eu plusieurs administrateurs qui se sont succédé au niveau de notre marché, mais personnes d’entre eux n’a réussi à dégager complément ces tonnes d’ordures qui nous entourent. On souffre tellement. Les toilettes sont remplies, alors que l’accès à ces toilettes est payant. Les autorités de ce marché n’ont aucune importance pour nous», a-t-elle déploré

Elle a rappelé : «Nous sommes allées à la commune de Matoto pour que les autorités nous aident à enlever ces ordures, en vain. Maintenant, nous avons jugé nécessaire de bloquer la route pour que les autorités puissent réagir vite, afin de débarrasser notre marché de ces ordures qui sont une source de toutes sortes de maladies».

Parlant des conséquences, Mme Condé a souligné, que pendant le mois d’août, la présence de ces ordures dans le marché a provoqué des inondations chez les voisins qui habitent à côté.

«Nos boutiques ont été inondées, parce que les ordures ont bloqué le passage des eaux de ruissellement, donc nous ne pouvons pas rester les bras croisés, sans manifester notre colère», a lancé Condé Fatoumata.

Au moment où nous quittions les lieux, les deux voies étaient complètement bloquées, provoquant des bouchons terribles sur les axes Matoto-Enta et Enta-Matoto.

Source : AGP

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE