C’est à travers trois arrêtés conjointement signés, ce mercredi 4 octobre, par leurs ministres respectifs, Moustapha Naïté et Sanoussy Bantama Sow, que le ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes et celui des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique ont décidé de mener mutuellement des actions et décisions, en vue de promouvoir la jeunesse guinéenne.

Le premier de ces arrêtés porte sur les attributions et l’organisation de l’Inspection régionale de la Jeunesse, des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique ; le deuxième porte sur les attributions et l’organisation de la Direction préfectorale de la Jeunesse, des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, et le troisième fixe le statut des Maisons des Jeunes et de la Culture.

Les deux ministres se sont mutuellement remerciés, avant de remercier et d’encourager les cadres des deux départements.

Pour sa part, le ministre de la Jeunesse, M. Moustapha Naïté, a exprimé sa fierté et sa joie face à la clairvoyance dont a fait preuve le ministre Bantama Sow en proposant cette idée ; selon lui, « il s’agit aujourd’hui des arrêtés que nous avons décidé, le ministre Bantama et moi-même, de signer, pour non seulement amener une certaine organisation aux niveau des questions de jeunesse à la base, au niveau régional, préfectoral et sous-préfectoral, que nos jeunes, mieux structurés, mieux organisés, mieux encadrés par nos services déconcentrés, qui sont sur le terrain, pour que nous pussions conjuguer le même verbe, que nous puissions apporter des solutions importantes, dont les jeunes de Guinée ont aujourd’hui besoin. Une nation ne saurait se construire sans ses bras valides ; aujourd’hui, nous avons 77% de la population qui est jeune, soit sur 10 personnes, 7 ou 8 ont moins de 35 ans. C’est énorme, donc cela nous interpelle tous, à dépasser nos propres égos, à se mettre ensemble pour l’avenir de ce pays. Notre souhait est que le jeune qui a un talent, où qu’il soit, qu’on puisse le découvrir et lui donner des opportunités pour qu’il puisse non seulement s’affirmer, mais se réaliser.»

Continuant sur l’importance des actions auxquelles conduira ce partenariat, il a dit : « L’impact, c’est déjà de trouver des structures organisées, c’est la mutualisation des actions sur le terrain, pour que les jeunes puissent trouver des encadreurs organisés. Ce sont des incidences financières sur les efforts qui sont fournis sur le terrain. C’est ce qu’a demandé le président de la République, pour pouvoir répondre aux besoins des jeunes, pour que cette jeunesse qui se révèle à nous aujourd’hui, puisse le faire au monde entier. »

Sanoussy  Bantama Sow,  revenant en arrière, a rappelé : « Ce jour est un grand jour, c’est un rêve qui se réalise ; je souhaiterais dire merci au ministre Naïté, qui a montré sa grandeur. Depuis 2011, le président Alpha Condé avait souhaité que jeunes sportifs, jeunesse de la culture soient ensemble. J’étais ministre de la Jeunesse et  sincèrement nous n’avons pas réussi à concrétiser la vision du chef de l’Etat. Aujourd’hui, avec cette signature, nous voulons aller ensemble pour être à la hauteur de la confiance que le Professeur Alpha Condé porte en nous. »

Il a promis par ailleurs que « nos inspecteurs, les directeurs préfectoraux de la Jeunesse, des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, je ne dirais pas qu’ils vont se comparer aux DPE, mais ils ne seront plus les porteurs de sacs des préfets. Nous allons créer toutes les conditions qu’il faut. »

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE