Le président de la République, Pr Alpha Condé, qui a rehaussé de sa présence la Journée mondiale des enseignants, commémorée ce jeudi 5 octobre, dans la salle des congrès du Palais du peuple, a fait une rétrospective sur la situation de la Guinée, tout en indiquant aux enseignants que leur rôle est « d’expliquer au peuple la réalité. »

Il a affirmé : « En 2010, quand je suis devenu président, avant de prêter serment, j’ai fait venir le Fonds monétaire, Kassory en était témoin. J’ai dit ‘’faites-moi le point sur la situation de la Guinée,  et quand ils l’ont fait, je vous assure que j’ai regretté d’être président, quand j’ai vu dans quel état était ce pays, l’inflation était à 21%, la Banque centrale n’avait même pas de devises pour deux semaines d’importation. Les hommes d’affaires viennent pourquoi ? Quand ils font une nuit à l’hôtel Novotel, tout le monde sait quel était l’état de cet hôtel : pas de climatisation, il y a des moustiques, les draps sont sales, le déficitbudgétaire de 12%, quand l’électricité venait, les enfants sortaient dans les cours pour dire « Tè bara fa » (le courant est revenu, ndlr.), ils dansaient dans les cours. Aujourd’hui, l’inflation est à 8%, la Banque centrale plus de quatre mois de devises d’importation. »

Le chef de l’Etat poursuit : « Dès mon élection, l’opposition a commencé à amener les gens dans la rue et à casser systématiquement, mais malgré cela et contrairement à tous les pronostics, en 2 ans, nous avons rempli les conditions que la Guinée n’a jamais remplies dans son histoire, depuis que le PPTE a été créé. Donc, malgré qu’on ait mis tout le temps les enfants dans la rue pour m’empêcher de travailler, nous avons eu le PPTE (…) Maintenant les gens qui parlent de mauvaise gestion, le temps est venu de parler de leur gestion devant le peuple. Quand on a un gouverneur de la Banque centrale qui place l’argent dans une ONG, alors qu’on place l’argent dans une banque centrale. »

Et Alpha Condé d’avancer : « Et les gens qui se pavanent là et qui ont construit plus de 2 milliards dans leur village, mais où est parti… ? Les ministres et les premiers ministres  qui vendent les maisons de l’Etat, on a vu ça nulle part, sauf en Guinée. Tout ça, on va demander au peuple de Guinée. J’en ai marre que les gens parlent, alors qu’ils ont été des dirigeants dans ce pays-là, et on a vu ceux qu’ils ont fait. Alors, il faut que la jeunesse sache la vérité sur qui est qui. Mais on s’est tu pendant longtemps pour s’occuper du développement du pays, mais le moment est venu de parler pour montrer qui est qui. Parce qu’on dit que ‘’quand tu danses avec un aveugle, de temps en temps, il faut lui monter sur le pied pour dire qu’il n’est pas le seul’’. Le moment est venu de communiquer au peuple et dire qu’est-ce qu’ils ont fait. Ils ont été au gouvernement, le président Conté disait, ‘’ moi, je ne connais  pas, si c’est bon, faites pour le pays‘’. Moi (Alpha Condé, ndlr), je dis que le président Lansana Conté n’a aucune responsabilité dans le retard de la Guinée. Il a dit ‘’moi je ne connais pas, donc faites. Il leur a fait confiance. »

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

2 COMMENTAIRES

  1. Salut à tous moi je suis pas politicien, mais j’ai conseil tous
    Soutenons tous président en place pour son travail dans et non
    Les personnes qui tue nos amis, frères, parents dans la rue juste crier dernière eu, mon grand père disait « quand on te lave le dos, lave toi le ventre » c’est de la politique mais du réel.

LAISSER UN COMMENTAIRE