Paris, le 4 Octobre 2017 – En marge du 17e Forum Economique International sur l’Afrique organisé par l’OCDE, et en compagnie du Ministre d’Etat, Conseiller à la Présidence de la République, Bah Ousmane, du Ministre en charge du secteur privé, Boubacar Barry, de l’Ambassadeur de Guinée en France, Amara Camara et Chantal Colle, nous avons eu une audience avec le Vice-président Daniel Kablan Duncan de la République de Côte d’Ivoire.

A l’entame de leur entretien, le Vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a introduit la rencontre par la remise d’une gratification au Premier Ministre Youla à l’intention du Président Alpha Condé. Un geste symbolique en guise de témoignage renouvelé des liens forts qui unissent nos deux nations en général et les deux présidents en particulier.

Plus loin, Daniel Kablan Duncan et Mamady Youla ont, tour à tour, manifesté l’impérieuse nécessité de renforcer la coopération entre « pays du sud », de façon générale et la coopération bilatérale entre la Guinée et la Côte d’Ivoire, en particulier. Une collaboration qui serait davantage axée sur la construction d’infrastructures, sur l’énergie et l’intégration économique avec en filigrane la progression dans les échanges.

Pour les deux hommes, le chemin est d’ores et déjà balisé et des exemples viennent attester de l’excellence de leurs relations bilatérales: la récente participation de la Guinée comme pays invité d’honneur au Forum du patronat ivoirien qui s’est tenu la semaine dernière en est un symbole. Une occasion qui a été mise à profit par nos secteurs privés respectifs de converger vers le développement de champions nationaux, régionaux ou continentaux allant à la conquête du marché africain voire mieux. Une position chère aux deux Chefs d’Etat Condé et Ouattara.

Pour terminer, le Premier Ministre Mamady Youla, après avoir, une nouvelle fois, remercié le Vice-Président Duncan pour ce geste magnanime, et appuyé la proposition de création d’une commission mixte pour le suivi et l’application des décisions prises dans le cadre de leurs échanges bilatéraux. Ce qui constituerait assurément un pas supplémentaire vers la matérialisation de l’ambition de nos deux Présidents de faire de la Guinée et de la Côte d’Ivoire des États émergents.

La Cellule de Communication du Gouvernement

 

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE