Le ministre du Tourisme, de l’Hôtellerie et de l’Artisanat ,Thierno Ousmane Diallo, s’est récemment exprimé sur les relations bilatérales sino-guinéennes, vu l’intérêt de plus en plus visible des investisseurs chinois pour les ressources et le développement de la Guinée. C’était au cours d’un entretien qu’il a accordé aux hommes de médias.

Etant le premier pays à avoir reconnu la Guinée indépendante, en 1958, Thierno Ousmane Diallo a rappelé que la Chine a toujours entrepris des actions pérennes en Guinée. « Quand vous prenez le Palais du peuple, il a ouvert en 1968 ; en ce moment, il était très petit, mais jusqu’à présent, il est là. La Chine a fait des centrales électriques dans ma ville natale, par exemple à Pita, toute la Moyenne Guinée est alimentée en courant par une centrale que les Chinois ont faite à Kinkon, et la même chose à Dabola. Sans parler aussi de l’assistance budgétaire, de l’appui au niveau des institutions internationales. » C’est pourquoi, poursuit-il, « cette fois-ci, on m’a amené un document pour qu’au niveau de l’OMT, on introduise la langue chinoise, mais je l’ai signé avec beaucoup de plaisir. Que le chinois soit une langue utilisée dans les instances de l’Organisation Mondiale du Tourisme, ça reste une avancée aussi. Donc, nous sommes très rassurés de la relation avec les Chinois et nous sommes sûrs que tout ce qu’ils entreprennent a une réussite. »

En effet, le ministre Thierno Ousmane encourage le développement de la Guinée avec les investissements chinois. « Nous voulons que les Chinois viennent investir dans l’hôtellerie, à l’image de l’hôtel Kaloum, qu’ils fassent des hôtels dans les régions, qu’ils participent à la mise en valeur des sites touristiques et l’exploitation aussi, surtout que la Chine est un marché fabuleux. Nous sommes ravis que la Guinée ait toujours collaboré avec la Chine ; nous leur demandons qu’ils viennent ensemble qu’on trouve un moyen de collaboration dans l’intérêt de tout le monde, dans un partenariat gagnant-gagnant. Déjà, ils vont participer au développement du secteur routier et ça c’est très important, parce que ce problème de route nous bloque ».

Par ailleurs, le ministre guinéen en charge du tourisme à précisé que les Chinois sont les plus grands visiteurs des sites touristiques de la Guinée, ces derniers temps. « J’ai examiné les statistiques au niveau de la Guinée, pour le nombre de personnes qui ont visité, en terme de chiffres d’affaires, les Chinois sont en tête. Ils ont surpassé les Américains, et c’est des clients qui payent. Donc, nous sommes ouverts à tout cela, surtout que ce sont de vieux amis, depuis qu’on est indépendant, on est ensemble ; donc il n’y a pas de raison qu’on ne continue pas ».

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com

 

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE