C’est à travers un point de presse tenu dans un complexe hôtelier de la place, ce jeudi 5 octobre, que l’acteur culturel Tidiane Soumah, patron de la structure Tidiane World Music (TWM) a déballé son programme annuel de spectacles.

Ce programme très riche et varié, a un volet national et un volet international : le premier s’étendant sur 7 mois, à compter de ce mois d’octobre, et pour 10 concerts, dont le concert mandingue Tirikou show, de l’artiste N’faly Kouyaté, sera le premier. Le second débutera par le concert de l’artiste nigérian Davido, ce 15 octobre, un concert organisé en collaboration avec MSC.

S’expliquant sur l’organisation du concert de Davido sur l’esplanade du Palais du peuple, Tidiane Soumah a souligné dans ses propos que « le concert du 15 octobre prochain, vous allez avoir un plateau de valeur, avec Soul Bangs, Oudy 1er et Davido ; vous aurez beaucoup de surprises. Pour l’événement, on n’avait que 2 choix : l’esplanade du Palais du peuple ou le stade de Nongo. Mais Nongo n’est pas disponible, nous avons fait toutes les démarches qu’il faut ».

Il a par ailleurs rassuré de la bonne tenue de l’évènement en rappelant : « nous avons organisé onze fois et n’avons raté qu’une fois, et nous pensons que l’expérience de ces 9  et de ce 1 (sic) va nous permettre de réussir. En Guinée, il n’y a aucun moyen plus sûr d’assurer la sécurité des gens que les bracelets. Ça fait 30 ans que je suis dans le spectacle ; personne ne rentrera sans bracelet, puisque ces bracelets, on ne peut pas les fabriquer ici ; dès que tu le fais, on sent une différence. Et il n’y aura également pas d’attroupements à l’entrée.»

Je vous assure qu’il n’y aura pas de problème, les erreurs de l’esplanade seront mises en valeur pour la réussite de l’évènement, le son sera suffisant, la sécurité aussi, et il n’y aura pas de retard ; dès le matin, nous serons prêts. »

Enfin, Tidiane Soumah a appelé tous les medias à soutenir la culture.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

 

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE