Après la défaite du Syli National à domicile, le week-end dernier, face à son homologue de la Tunisie sur un score de 4 buts à 1, au compte de la qualification pour la coupe du monde Russie 2018, beaucoup de voix se sont élevées pour critiquer non seulement l’entraineur Lappé Bangoura, mais aussi l’attitude de certains joueurs qui ont été aperçus dans une boîte de nuit de Conakry, quelques heures seulement après cette lourde défaite.

Face à cette situation, le secrétaire général du ministère guinéen en charge des Sports, Fodéba Isto Keira, a, au cours d’une sortie médiatique, ce lundi, promis que des responsabilités seront prises au niveau du département pour plus de sérénité au sein du Syli national.

« Le football est devenu une science aujourd’hui, lorsque vous avez des joueurs qui n’ont pas été à l’école, qui ne savent même réciter ou interpréter l’hymne national de notre pays, mais ils ont un malin plaisir à faire la fête en boîte, c’est inconcevable pour un pays comme la Guinée », a déploré l’ancien ministre des Sports.

Selon Isto Keira, « nous allons prendre nos responsabilités, nous sommes en train de travailler dans ce sens, et surtout à rappeler que beaucoup d’argent est injecté dans le football. Cet argent-là aurait pu servir à d’autres disciplines, ou à faire la promotion de la culture et du patrimoine historique, en tout cas toute chose qui pourrait donner du bonheur à notre pays ».

En effet, le secrétaire général du ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique a précisé que les sanctions contre l’entraineur ou les joueurs devraient venir de la Fédération guinéenne de football (Feguifoot). « S’il y a des défaites comme ça, nous, nous avons les têtes basses, nous avons honte. Et lorsque ces joueurs n’ont pas justement ce comportement, à nous maintenant de prendre notre responsabilité et surtout nous attendons la fédération. Les décisions qui vont tomber viendront de la part de la fédération, notre mission c’est de taper du poing sur la table et ça nous le ferons, ça relève de notre fonction, parce que l’argent qui est injecté dans le football, partout dans le monde entier, est financé par les États. Donc, en tant que responsables, nous allons prendre nos responsabilités », a-t-il déclaré.

À noter qu’en plus de l’humiliation, cette dernière défaite fait également perdre à la Guinée toutes les chances de se qualifier pour la prochaine coupe du monde qui se jouera en Russie en 2018.

Mohamed Kaba Soumah pour Guinée7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE