Ce mardi 10 octobre 2017, le Projet d’Appui au Cycle Électoral en Guinée (PACEG), à travers le PNUD, a procédé à la remise officielle d’un don d’équipements informatiques et matériels roulants à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Selon la représentante des Nations Unies en Guinée, Séraphine Wakana, cet appui logistique est l’œuvre de plusieurs partenaires techniques et financiers. Ainsi, elle cite « le gros contributeur étant l’Union Européenne autour de 11 millions de dollars, le PNUD et les autres agents du système des Nations unies ont contribué autour de 2 millions de dollars, nous avons le Japon qui a contribué pour un demi-million de dollars, la France et d’autres partenaires qui ont contribué à ce fonds commun pour accompagner le processus électoral qui inclut à la fois la phase de l’élection présidentielle de 2015 et les élections locales ».

En effet, la représentante des Nations unies a rappelé que cette remise de don est le volet particulier d’un programme de renforcement des capacités de la CENI, qui a commencé à être mis en œuvre depuis 2015. « Au-delà de ce volet de renforcement des capacités, nous avons d’autres activités qui vont sûrement concerner le scrutin lui-même, mais également le renforcement des autres acteurs, notamment la société civile, les partis politiques, la presse et autres », a précisé Séraphine Wakana.

Et de poursuivre : « le lot que nous remettons aujourd’hui, c’est pour permettre à la CENI de pouvoir rendre fonctionnels les démembrements. Nous avons donc un lot de 307 ordinateurs et les accessoires pour permettre la saisie et autres activités, nous avons aussi un lot des 14 véhicules pour pouvoir déplacer le matériel, mais également faire remonter les informations. Pour un coup global de plus d’1 million 120 dollars (US), soit à peu près 10 milliards de francs guinéens ».

De son côté, le président de la CENI, Me Amadou Salif Kébé, s’est réjoui de ce don d’équipements : « Aujourd’hui, j’ai un sentiment de joie dans la mesure où les capacités de l’institution que nous dirigeons ont été renforcées Donc, c’est une joie aussi pour tous les commissaires, dans la mesure où nos partenaires ont encore une fois prouvé leurs grandes capacités à nous assister, à nous épauler au moment où on a le plus besoin. Nous sommes très fiers aujourd’hui de cette coopération entre le système des Nations unies, l’Union européenne et les partenaires multi et bilatéraux comme le Japon, la France et tant d’autres…  Ils nous ont assistés dans le cadre du programme d’appui au cycle électoral en Guinée. Ce programme a bien produit et nous en voyons les résultats aujourd’hui».

Pour Me Salif Kébé, ces véhicules vont permettre d’aller le plus loin possible dans les 34 CESPI, dans les 33 CEPI et dans les 5 CECI, pour déposer les matériels le plus efficacement possible sans trop de difficultés. « Cela nous comble d’autant plus que cela a été à un moment donné un de nos gros problèmes. Nous remercions vraiment nos partenaires bi et multilatéraux dans le cadre du PASCEG pour l’effort qui a été fourni. Ces matériels ne vont pas servir les élections communales seulement », a-t-il ajouté.

« Je dis aux partenaires que ce matériel sera utilisé à bon escient. Ils le verront sur le terrain et ils le verront également sur le résultat des élections », a rassuré le président de la CENI.

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com

 

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE