Cellou Dalein Diallo après des manifestations de rue aussi onéreuses que meurtrières, accepte d’abandonner la rue pour prendre de la…hauteur. Ce 10 octobre, il a atterri à Paris, où il a rencontré le Conseiller du Président français chargé des questions africaines, Frank Paris. Avec lui, il aurait discuté de la situation politique de la Guinée et naturellement de l’implication de la communauté internationale dans la résolution des crises politiques devenues récurrentes en Guinée. Autant dire que Cellou change de fusil d’épaule qui comme dit haut, a laissé sur le carreau en Guinée plus de 80 personnes -la plupart des jeunes-, qu’il a enterrées au cimetière de Bambéto.

Pour ‘‘civiliser’’ sa lutte politique, le chef de file de l’opposition a certes écouté son ami Tibou Kamara, par ailleurs ministre d’Etat, conseiller du président Condé, mais s’est aussi rendu compte du ras-le-bol de l’opinion face à des marches répétitives improductives.

Cellou troque donc son kaki de guerre contre un costume cravate qui lui va pourtant bien.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE