Dans une interview chez les GG reprise par guinee7.com, Faya Millimouno, du Bloc libéral demande à Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition guinéenne de faire la différence entre ‘‘chef de file de l’opposition et chef de file de l’opposition républicaine’’. Une demande qui a déclenché le courroux de Fodé Oussou Fofana, un des vice-présidents de l’UFDG.

‘‘Il faut que Faya se calme un peu. Ce n’est pas parce qu’il est leader qu’il doit pouvoir donner des leçons de démocratie ou de comportement. Elhadj Cellou Dalein connait très bien qu’il est le chef de file de l’opposition. Il n’est pas le chef de file de l’Opposition républicaine. Ce n’est pas très respectueux de la part de Faya de dire à Cellou de faire la différence entre chef de file de l’opposition et chef de file de l’Opposition républicaine. La loi qui a été votée à l’Assemblée nationale, est une loi qui a mis en place, le chef de file de l’opposition. La loi n’a pas dit, le chef de file de l’Opposition républicaine. Et la définition de l’opposition, c’est des gens qui s’opposent. Et qui ne sont pas dans le gouvernement. C’est-à-dire tous ceux qui sont opposants, que tu aimes Cellou ou pas, que tu veilles ou pas collaborer avec lui, issu de n’importe quelle plateforme, leur patron c’est Cellou Dalein’’, nous a indiqué Dr Fodé Oussou Fofana.

Selon lui, quand Cellou ‘‘quand Celllou a envie de consulter, ce n’est pas seulement les partis de l’Opposition républicaine qu’il consulte. Il consulte tout le monde. L’exemple est que lui-même Faya, depuis un moment, il n’est pas de l’Opposition républicaine, mais il a été consulté. Et puis ce n’est pas à Faya de dire si le PEDN a été consulté ou pas. Il n’a qu’à laisser le PEDN dire ça. Sinon moi je vous confirme que Lansana Kouyaté a été consulté. Il faut que ça se calme là’’.

Et le député de vivement souhaiter ‘‘les élections du mois de février. Parce qu’à chaque élection, la configuration politique va changer. On va à une élection importante, une élection de proximité. A la sortie de ces élections, on saura quel est le poids de chaque parti politique. J’espère qu’après ces élections, les discours vont changer. Nous n’acceptons pas que c’est Faya qui dit décider de rassembler l’Opposition républicaine. S’il a envie que l’opposition s’unisse, il doit le faire derrière le chef de file de l’opposition. Il doit d’abord rentrer dans l’opposition, faire des propositions. Ce n’est pas à lui de convoquer Cellou Dalein, à moins que le monde ne soit à l’envers. En attendant c’est Cellou Dalein qui a 37 députés à l’Assemblée. Il faut donc avoir un peu de respect et de courtoisie pour les gens’’.

Enfin pour Fodé Oussou, ‘‘dire que Cellou doit faire la différence entre l’Opposition républicaine et l’opposition, tout court, c’est un mépris. Nous n’acceptons pas ça. Donc nous demandons à Faya Millimono de se calmer. Il a été consulté. Il est libre d’appartenir ou de ne pas appartenir au cabinet du chef de file de l’opposition’’.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE