Chers Compatriotes, Mesdames, messieurs,

Le 16 octobre 2017, à l’instar des autres pays membres de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), la Guinée célèbrera le 72ème anniversaire de la FAO et la 37ème Journée Mondiale de l’Alimentation.

Ces deux évènements seront couplés avec la 20ème Edition de la campagne TELEFOOD, dont les objectifs sont :
– Sensibiliser l’opinion nationale et internationale sur la situation alimentaire et nutritionnelle des populations.
– Mobiliser des ressources en faveur du fonds spécial TELEFOOD pour financer des projets communautaires en faveur des petits producteurs vulnérables.

Chers compatriotes,
Mesdames, Messieurs,

Selon le Programme Alimentaire Mondial : « 795 millions de personnes souffrent de faim chronique dans le monde. Cela représente une personne sur neuf qui ne mange pas à sa faim et ne reçoit pas la nourriture dont elle a besoin pour mener une vie saine et active. La faim et la malnutrition constituent le risque sanitaire mondial le plus important -plus que le SIDA, le paludisme et la tuberculose réunis-. »

Pour notre pays, il a été observé qu’environ que 17% de la population guinéenne se trouvent en insécurité alimentaire. Ces situations difficiles voire dramatiques doivent nous interpeller.

Pour cette année 2017, le thème retenu pour cette commémoration est « Changeons l’avenir des migrations. Investissons dans la sécurité alimentaire et le développement rural».

Ce thème met l’accent sur les relations entre les migrations, la sécurité alimentaire et nutritionnelle et le développement rural.

Mesdames, Messieurs,

Les déplacements de personnes et de populations ont toujours caractérisé l’histoire de l’humanité. Mais lorsque la migration devient massive, prive une société de ses forces vives, vide un village de sa force de travail et laisse les familles sans la moindre capacité de mener les activités agricoles d’autosuffisance, la migration alors constitue un fléau.

Ce fléau qui frappe tous les pays africains qui pousse des milliers de nos jeunes à choisir la route de l’incertitude et l’illusion.

C’est devant ce constat que le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, a décidé de faire du développement agricole et du développement rural, le moteur de la croissance de notre pays. Cette vision, en favorisant l’amélioration des conditions de vie des populations rurales, à travers une agriculture modernisée, rentable et durable, va favoriser le maintient des bras valides et les forces vives dans les villages.

En effet, en plus de l’objectif d’autosuffisance alimentaire, le Président de la République a lancé plusieurs chantiers pour le développement des cultures de rente pouvant procurer des revenus aux hommes, aux jeunes et aux femmes, en milieu rural.

Mesdames, Messieurs,

Des champs aménagés avec la maitrise de l’eau, des rendements conséquents et la transformation des produits agricoles et les prix rémunérateurs, permettront à nos villages et campagnes de devenir des espaces de prospérités.

Le désenclavement par la construction et la réfection des pistes rurales, va favoriser la mobilité des jeunes et leur accès aux opportunités technologiques du monde d’aujourd’hui. La meilleure barrière que nous pourrons construire contre la migration, est le développement agricole et rural.

Mesdames, Messieurs,

Cette année, la préfecture de Mamou va abriter, le lundi 16 octobre, la cérémonie de célébration de la Journée Mondiale de l’Alimentation.

A Mamou, à Labé, à Mandiana, à Yomou, à Macenta, à Kindia, à Forécariah, partout en Guinée, les villages et les champs ressentent les premiers impacts positifs de la politique du Gouvernement en matière de développement agricole.

Grace aux initiatives du Président de la République, la consommation d’engrais dans notre pays a été multipliée par cinq ;

Grace aux semences issues de la recherche et à l’enthousiasme des paysans guinéens, les rendements sont en nette amélioration ;

Le désenclavement, la construction des pistes favorisent la mobilité des producteurs entre le village, le champ et les marchés ;

Les équipements de transformation agricole mis à la disposition des jeunes et des femmes du monde rural, contribuent grandement à la satisfaction des besoins alimentaires.

Les efforts en cours seront démultipliés pour parvenir au double objectif de l’autosuffisance alimentaire et de l’amélioration de revenus des paysans.

Je voudrais, au nom de Monsieur le Président de la République, remercier nos partenaires bi et multilatéraux, en général, la FAO, en particulier, pour leur accompagnement et pour leur partenariat.

Je transmets également les encouragements de Monsieur le Président de la République aux organisations paysannes, au secteur privé et à toutes les entités impliquées dans la mise en œuvre de la Stratégie nationale de sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Vive la Coopération Internationale.
Vive la Journée Mondiale de l’Alimentation/TELEFOOD 2017
Je vous remercie.
Le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence, Ministre de l’Agriculture a.i

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE