Labé, 16 oct (AGP)- Une équipe, composée d’un commissaire priseur et d’un huissier de Justice, mandaté par l’agent judiciaire de l’Etat, séjourne dans la préfecture de Labé depuis vendredi, 06 octobre 2017, pour revendre les biens de l’entreprise ENCO 5, insolvable qui reste devoir à l’Etat près de 10 milliards de francs guinéens, dont quatre à la seule douane, rapporte l’AGP dans la Région.

L’exécution de cette opération de vente a provoqué un incident protocolaire entre le préfet de Labé, El hadj Safioulahi Bah et la mission qui n’a pas commencé par se présenter aux autorités préfectorales avant d’aller sur le terrain.

Surpris de voir un attroupement de personnes au niveau de la base de l’entreprise ENCO 5, le préfet de Labé a vite fait d’ordonner l’arrêt de cette opération de vente aux enchères.

Il a fallu l’implication du gouverneur de la Région Administrative (RA) de Labé, Sadou Keïta qui avait, lui, reçu cette délégation de l’Agence judiciaire de l’Etat à son arrivée, pour que le préfet El hadj Safioulahi Bah soit mis au courant de l’objet de cette mission.

Depuis, cette opération de vente aux enchères se poursuit à Labé, où les responsables de l’entreprise ENCO 5 crient au bradage des biens de leur société et s’estiment avoir été mis de côté lors de la liquidation de leur patrimoine.

Source : AGP

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE