Sanaba Kaba, ancienne ministre des Affaires Sociales, de la Promotion féminine et de l’Enfance, n’était pas une grande intellectuelle, c’est vrai. Mais des observateurs avaient suivi sa grande mutation et l’avaient remarquée sur le terrain, au front contre les injustices faites aux femmes et aux enfants. En plus de son engagement pour la promotion de ceux-ci et de celles-là, Sanaba est un membre actif du RPG, parti au pouvoir. C’est pour toutes ces raisons que de nombreux Guinéens étaient étonnés de la voir sur la liste des ministres remerciés, le 23 août dernier. En réalité, aussi étonnant que cela puisse paraitre, Sanaba selon nos sources, a été victime d’une cabale montée par un baron du parti au pouvoir, perché haut, à la présidence de la République. Ce professeur aurait de si bons rapports avec la nouvelle ministre -qui par ailleurs est un bon cadre-, qu’il n’aurait pas trouvé meilleur moyen de consolider ses rapports qu’en faisant remplacer Sanaba par celle-ci. Quel argument-a-il placé chez Alpha Condé ? On ne le sait pas pour le moment. Ce qui est évident, c’est qu’il a réussi le coup en mettant peut-être en avant la non activité de Sanaba pour un éventuel 3ème mandat. Parce que selon les indiscrétions, Sanaba fait partie des membres du RPG qui militent pour un autre mandat pour le RPG mais pas en faveur du président sortant.

Focus de guinee7.com   

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE