Le PDG de la société SIVITA chargée du contrôle technique des automobiles a tenu une  conférence de presse, vendredi 20 octobre 2017, à la Maison de la presse, à Colèah. Au cours de celle-ci, Balla Moussa Keita a  accusé le ministre de l’Industrie et des PME, Boubacar Barry, d’être à la base du retard enregistré par l’entreprise pour son démarrage effectif.

« Les retards qui sont en train d’être accumulés depuis 2012, ce n’est nullement la faute à SIVITA. Parce que SIVITA a mis les fonds en place, a eu le terrain. On a fait les études sur les différents terrains. C’est le ministre (Boubacar Barry, Ndlr) qui nous retarde, sinon les équipements sont là, les financements sont là, les techniciens sont formés. Ils sont à l’intérieur du pays, ils n’attendent que ça pour que nous passions à l’exploitation », déclare Balla Moussa Keita.

Selon lui, le président de la République a donné son accord. Les ministres Oyé Guilavogui (Transports) et Kiridi Bangoura (secrétaire général de la présidence) ont traité le dossier à leur niveau. Mais aujourd’hui c’est le ministre des PME, Boubacar Barry qui bloque le dossier. « Mon dossier est en circuit, il lui a été envoyé par le ministre Kiridi Bangoura. Je suis allé pour suivre mon dossier, il sortait du bureau de son secrétaire, je lui ai demandé, il dit : ‘’ Ah oui, c’est toi qui a écrit à la présidence, je ne te donne pas.’’ Je l’ai regardé, je voulais lui dire ‘’pourquoi ?’’ mais je me suis retenu. Il dit : ‘’d’ailleurs, comme tu as écrit, je vais trouver l’argument technique nécessaire pour démontrer ta prétention », accuse Balla Moussa Keita.

Selon lui, il a signé une convention exclusive avec l’Etat, comme cela se fait dans tous les pays d’Afrique de l’Ouest où les centres de visite technique sont accordés à une seule société. Etant le seul à évoluer dans ce domaine en Guinée, cela n’est pas une infraction.

Bhoye Barry pour guinee7.com

 

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE