Selon des sources proches de l’Union des Forces Républicaines (UFR), Sidya Touré n’a pas été consulté par le chef de l’Etat, avant que ce dernier ne nomme Baidy Aribot, comme 2è vice-gouverneur de la BCRG. Selon nos sources, le leader des ‘‘Républicains’’, serait très en colère et soupçonne Alpha Condé de vouloir casser son parti, au moment où celui-ci cherche à se relancer.

C’est vrai que Sidya compte beaucoup sur Baidy pour conquérir la commune de Kaloum, où celui-ci compte de nombreux partisans.

Le hic ? Baidy tient pour le moment à son nouveau poste et Sidya aurait confié à certains de vouloir le démissionner soit du parti ou de ce poste, c’est selon.

Aux dernières nouvelles, les émissaires de Baidy devraient rencontrer Sidya Touré pour le convaincre de laisser son poulain occuper le très stratégique poste de 2è vice-gouverneur de la première institution financière du pays.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE