Mohamed Salif Keïta

Pour annoncer la commémoration, du 8 au 10 novembre prochain, du 32ème anniversaire de l’émission littéraire papier-plume-parole, animée à la télévision nationale (RTG) par Mohamed Salifou Keita, la maison d’édition Harmattan Guinée a organisé, ce lundi, à son siège, dans la commune de Kaloum,  un point de presse, en présence de l’animateur et de l’ancien directeur général de la RTG,  Yamoussa Sidibé.

Au cours de cet exercice, les deux hommes ont présenté au public, l’émission, à travers les années, les hauts et les bas qu’elle a connus, avant de donner le programme qui sera animé par des auteurs venant de différents pays, à travers des colloques et un symposium à la Bluezone de Kaloum.

Ayant été pendant toutes ces années l’animateur principal de l’émission,  M. S. Keita a affirmé : « Ma réaction est que pendant 32 ans, j’ai travaillé pour ma nation, mais aussi pour la littérature de mon pays ;  j’ai donné mon talent,  ma jeunesse à mon pays, et je suis heureux que cette émission ait 32 ans. »

À cet effet, il a ajouté par ailleurs que, « c’est le moment de s’arrêter, de réfléchir du comment le lecteur rencontre son public ; comme vous le savez, nous sommes des passeurs de paroles et j’ai pleinement joué ce rôle pour la Guinée, et ce rôle est reconnu ici en Guinée et en Afrique et dans le monde. »

Donnant le programme et le contenu de cet anniversaire, il a notamment affirmé : « Pour les 32 ans, nous avons jugé avec les partenaires qui m’accompagnent, d’inviter ici de grands écrivains, de grands journalistes, et professeurs de littérature, qui voudront parler de littérature et de journalisme littéraire. C’est un concept indéniable, que nous pourrons développer dans notre pays. Il y aura un colloque international, à la Bluezone de Kaloum, qui va regrouper des élèves et étudiants,  avec des invités qui viennent d’ailleurs ; donc du mercredi au jeudi, nous allons travailler sur différents thèmes, et le vendredi, nous allons rendre hommage au Pr Alimou Camara,  qui est un grand critique littéraire et qui a été l’architecte des thèmes de ce colloque. »

Pour Yamoussa Sidibé, cet anniversaire est « le couronnement d’un entêtement,  d’une perspicacité, de la ténacité. » Selon lui, « Salifou Keita, met la Guinée dans l’art littéraire ; cela permet aux Guinéens de s’ouvrir aux autres, de comprendre ce qui se passe chez les autres, à travers la réflexion des autres. »

Yamoussa Sidibé

 

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE