La Cour suprême a déclaré irrecevable la requête du groupe HADAFO MEDIAS, ce mercredi. Le groupe de médias souhaitait l’annulation de la décision de la Haute autorité de la communication (HAC) à l’endroit de la radio Espace, suspendant celle-ci pour une durée de 7 jours.

Après l’arrêt de la cour, notre rédaction à joint au téléphone Kalil Oularé, le directeur général de HADAFO MEDIAS.

Guinee7.com : Bonjour, Monsieur le directeur. Quelle est votre réaction après cette décision ?

Kalil Oularé : Il n’est pas permis de commenter une décision de justice. Mais c’est un rendez-vous manqué avec la démocratie. Un rendez-vous manqué avec l’histoire. Ils (les juges de la cour suprême, ndlr) se sont plutôt prononcés sur la forme de la procédure et non le fond. Ils ont fait référence à l’article 56 de la loi L/91 sur la Cour suprême. Pourtant, nous voulions savoir si nous avons raison ou pas.

Que dit votre avocat ?

L’avocat qui nous défendait a défendu le même type de dossier dans l’affaire Mandian. La cour s’était déclarée compétente. Nous sommes tous surpris.

Quelle sera la prochaine étape ? 

Nous sommes en train d’analyser avec notre avocat. Nous allons voir où il y a vice de procédure et revenir à la charge. Nous ne comptons pas laisser passer ce précédent.

Alpha Mady pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE