Boké-48 heures après la fin de sa tournée de prise de contact dans les collectivités relevant de sa juridiction géopolitique, le préfet de Boké, Aboubacar M’Bopp Camara a conféré, jeudi, 09 novembre 2017, avec les femmes, jeunes et confessions religieuses de la Commune Urbaine (CU) de Boké, rapporte l’AGP.

Organisée par la Délégation Spéciale (DS) de la CU, la rencontre a mobilisé les responsables et citoyens des onze (11) quartiers et quatre (04) districts, les représentants de la Société civile, les groupements et associations de femmes et de jeunes de la localité.

Dans son discours de circonstance, le président de la DS de la CU de Boké, El hadj Ibrahima Barry s’est réjoui de la visite du premier responsable de la préfecture, à cause de sa dimension administrative et sociale.

A en croire au maire, la Mairie de Boké éprouve d’énormes difficultés liées à une faible mobilisation des ressources financières qui entrave le fonctionnement de la commune, qui compte 67.000 habitants sur une superficie de 334 Km2.

«Du haut de cette tribune, je renouvelle la disponibilité de l’administration communale quant à l’accompagnement du développement socioéconomique de la préfecture de Boké», s’est-il engagé.

Dans son adresse à la population, le préfet de Boké, Aboubacar M’Bopp Camara a invité ses concitoyens à la consolidation de la paix sociale, de l’unité et l’entente entre les fils de la localité qui, selon lui, «doit prendre son envol vers un développement durable et harmonieux».

Le préfet a, par ailleurs, exprimé sa préoccupation par rapport à la gestion rationnelle du flux migratoire dans sa juridiction géopolitique. C’est pourquoi, il a promis de relancer les patrouilles nocturnes dans un bref délai pour, soutient-il, garantir la sécurité des populations et de leurs biens.

Source : AGP

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE