C’est en préparatif aux prochaines élections communales prévues par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) au mois de février 2018, que le Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG) a organisé ce dimanche 12 novembre, à son siège principal de Conakry, un atelier de formation à l’intention de ses missionnaires techniques et politiques, dans le cadre de la maitrise de la stratégie électorale du parti, sur le guide communal et sur le mode de désignation des candidats.

Cet atelier placé, sous la présidence d’Elhaj N’fanly Camara, va permettre tout au long de la journée, à la centaine de missionnaires, de discuter et de débattre avec les membres du bureau politique, du rôle qu’ils sont appelés à remplir, pour la bonne réussite du parti dans les élections à venir.

Modérateur de la session de formation, Sékou Kourouma a expliqué le contexte : « Comme cela a toujours été dit, le RPG est prêt à  aller aux élections communales prochaines. Alors, comme on le dit, ‘’qui veut aller loin ménage sa monture’’, la direction nationale du RPG a décidé d’organiser, à travers la commission technique électorale du parti, la présente qui constitue en fait un cadre de formation des agents électoraux, qui doivent être déployés sur l’ensemble du territoire national. Nous avons près de 342 circonscriptions électorales à couvrir et deux groupes de missionnaires s’apprêtent à descendre dans l’arène politique ».

Donnant plus de détails par rapport aux missionnaires cités plus haut, Sékou Kourouma a estimé que « le premier groupe est constitué de missionnaires politiques, qui vont en quelque sorte, faire un travail de remobilisation, d’organisation et de gestion des candidatures au niveau des différentes circonscriptions. Eux, ils vont apporter un appui politique, pour organiser les conventions locales au niveau des communes urbaines et des communes urbaines pour le choix des candidats, l’établissement des listes et voire leur validation. Et le deuxième groupe est constitué de jeunes cadres talentueux qui vont accompagner nos structures de base, apporter un appui technique à nos démembrements en lien avec l’agenda proposé par la CENI. Donc voilà plus de 300 cadres aguerris et expérimentés du parti qui ont volontairement choisi de descendre sur le terrain, qu’ils connaissent déjà, pour relever les défis qui se posent aujourd’hui au parti, à savoir le défi de la victoire aux prochaines élections communales, pour garantir la victoire du parti aux élections législatives et présidentielles de 2020. »

Faisant partie des formateurs, Lansana Komara a, pour sa part, dit dans son intervention : « Vous savez, on ne dévoile pas toute la stratégie sur la place publique. Ce qui est clair, nous voulons montrer à la face du monde que le RPG-Arc-en-ciel est un parti démocratique ; nous laissons le choix de nos candidats à nos structures de base, c’est à eux de remonter les listes jusqu’au niveau national qui seront acceptées et validées si seulement après approbation au niveau de la base. Au lieu de nous asseoir entre les quatre murs de Conakry, pour décider qui doit être sur la liste, nous envoyons les missionnaires pour travailler avec les structures de base, à travers une convention nationale, régionale, préfectorale et sous préfectorale, pour choisir nos candidats. »

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

 

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE