Les élèves du lycée 1er Mars de Matam, situé dans la même commune, étaient dans la rue, tôt ce mardi 14 novembre 2017, pour protester contre le manque d’enseignants dans les salles de classe.

Les manifestants ont bloqué la circulation à l’aide des morceaux de bois, des cailloux et des pneus. Mais aussi, ils scandaient des propos hostiles à la direction de leur établissement et à la direction communale de l’éducation de Matam (DCE). « Nous sommes fatigués. On veut des profs en classe », lance un manifestant, un bâton et une pierre dans la main.

Rencontré dans la cours de l’école, la principale du collège soutient que : « Nous n’avons pas le temps pour la presse. Tous les responsables de la direction sont en train de donner les cours dans les salles. On n’a pas de professeurs. Vous avez vu ce qui se passe, alors merci, les enfants qui veulent étudier sont en classe », a laissé entendre cette responsable du collège.

Pour vérifier cette information, notre reporter a visité quelques salles de classe. La majeure partie d’entre elles étaient vides ; et dans le peu de salles occupées, on pouvait compter  les élèves sur le bout des doigts.

Au moment où nous quittons les lieux, les agents du commissariat central de Matam appuyés par la gendarmerie nationale ont enlevé les barrages érigés par les élèves et le calme était revenu.

Bhoye Barry pour guinee7.com             

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE