Comme annoncé hier, le journaliste Moussa Moise Sylla, a répondu à la convocation  de la gendarmerie, ce mardi 14 novembre 2017, au tribunal de première instance de Mafanco, dans la commune de Matam.

Après une heure d’échange, l’avocat du co-animateur de l’émission des ‘’GG’’ de la  radio Espace FM, Me Salifou Béavogui, affirme que : « La convocation du 13 novembre 2017 adressée à M. Moussa Moise Sylla, DG de la télévision Espace FM, de se présenter  au PM3 de Matam, vient d’être annulée, parce que violant manifestement les dispositions de l’article 82 du code de procédure pénale. En effet, cet article dispose que si le déroulement de l’enquête le permet, lorsqu’une convocation écrite est adressée à la personne en vue de son audition, cette convocation indique l’infraction dont elle est soupçonnée, il est en droit d’être assisté par un avocat et ainsi que les conditions d’accès à l’aide juridictionnelle, les modalités de désignation d’un avocat d’office et les lieux où elle peut obtenir les conseils juridiques. »

Selon l’avocat-conseil du journaliste, cette démarche « n’est pas une défiance ni un refus, mais nous avons porté cette violation à la connaissance de M. le procureur de la République, qui a aussitôt trouvé la justesse de notre démarche. Et qui a fait injonction à la gendarmerie de reprendre  la convocation. Donc, nous nous attendons à une nouvelle convocation, cette fois-ci qui  indique l’infraction poursuivie et qui indique le droit de M. Moussa Moise Sylla de se faire assister par un avocat », soutient le bâtonnier, Me Salifou Béavogui.

Aux dernières nouvelles, la gendarmerie a repris sa convocation annulée par le tribunal de première instance de Mafanco, pour vice de procédure. Le journaliste Moussa Moïse Sylla, DG d’Espace Tv, est convoqué à nouveau demain mercredi, à 9 heures, au PM3, pour « atteinte à la défense nationale ».

Bhoye Barry pour guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE