2007 sonnait une ère nouvelle. Une ère d’espérance et de soif démocratique. Des milliers de personnes soucieuses du devenir de la Nation brimée et prêtes pour un changement inclusif de toutes les filles et fils de Guinée à travers d’Institutions nouvelles de par leurs caractères démocratiques s’étaient sacrifiées pour la cause. La « cause commune » que tout guinéen prit à bras le corps.

L’Institution UFDG de BAH Mamadou et de BAH Oury n’était pas en reste. Animés des soucis d’équilibre et d’inclusion dans leur casting, ces deux responsables et leurs collaborateurs firent tomber leur choix sur cet ancien Premier Ministre et proche collaborateur du dictateur Général Lansana CONTE, Cellou Dalein DIALLO.

Arrivé à la tête du parti avec un comité de soutien de sa personne, dont les membres se substituèrent aux cadres du parti, ils vont trahir dans les années qui suivirent la noble mission qui lui avait été confiée, qui est celle de reformer de par ses expériences administrative et gouvernementale l’Institution en vue de la transformer en un instrument efficace de conquête du pouvoir à travers des valeurs démocratiques et républicaines.

Ils ont ourdi le complot de la victimisation et de l’élévation en messie de l’ethnie Peulh, la personne de Cellou Dalein pour tirer les ficelles à partir d’une base vulnérable par le taux d’analphabétisme élevé et sensible par le manque d’information et d’éducation citoyenne. Tapis dans l’ombre, cette doctrine fut le cheval de bataille par lequel Cellou Dalein et clics sont partis aux élections présidentielles de 2010, dans l’ignorance totale de l’exécutif du parti.

Et depuis la défaite du candidat Cellou Dalein face au Président Alpha CONDE aux présidentielles de 2010, il s’est inventé (à la façade à présent) pour cacher ses insuffisances politiques sa fausse lutte pour la « Cause Peulh >>. Puis, il s’est érigé en faux défenseur de l’ethnie Peulh et des populations du Foutah.

Il est finalement devenu, comme la corde pour le pendu, un soutien qui se veut passerelle d’outre-tombe, si ce n’est l’instrument-même de trépas pour ses prétendus protégés.

En effet, la victimisation est hélas restée l’arme fatale de Cellou Dalein, même après sa défaite cuisante aux présidentielles de 2015, pour mener sa politique d’escroquerie et d’enrichissement illicite sur le dos des nombreux militants et sympathisants de l’UFDG et du contribuable guinéen.

Stopper le pirate avant que le bateau ne chavire…

La démocratie dans sa liberté s’est dotée de frontières morales et éthiques pour préserver les sensibilités face à ces types de lanternes à lumières blafardes non orthodoxes. Et l’histoire de la Guinée post – indépendance n’a pas plaidée en sa faveur quant à l’éveil citoyen des populations opprimées et coupées des mondes pendant plusieurs décennies. Et des générations entières ont payées et paient encore le prix des visions mornes des gens comme CDD et ses différents Maîtres.

Continuer à se taire sur le sujet malgré les divers conseils pour un changement de cap, en espérant (désespérément) à un changement de comportement du sieur Dalein est une perte en temps et au final un crime face au silence.

Se servant alors de sa fausse lutte pour la « Cause Peulh » pour s’enrichir illicitement, il a actionné la mise sous surveillance de beaucoup de nos compatriotes à travers le monde par des services de renseignements tels que la CIA, la DSGE, le KGB, le MOSSAD, le MI6 etc.

Les relations séculaires inter – communautaires à racines de baobab dont il se joue en ce moment avec des actions souterraines et des propos de petit homme, résistent par la puissance des femmes, des jeunes et des sages dont la vision et l’amour dépassent les pavés pensifs de Cellou.

Se servant alors de sa fausse lutte pour la « Cause Peulh » pour s’enrichir illicitement, il a actionné la mise sous surveillance de beaucoup de nos compatriotes à travers le monde par des services de renseignements tels que la CIA, la DSGE, le KGB, le MOSSAD, le MI6 etc.

Certains de nos compatriotes se voient aujourd’hui obligés de se présenter à des polices locales dans des pays étrangers tous les mois (à des intervalles réguliers) pour avoir tenus des propos d’ordre extrémiste et malveillants (parfois sans en connaître la teneur) quand ils furent en contact avec Cellou Dalein et ses petits réseaux douteux et peu recommandables.

La « Cause Peulh » qui est censée être une cause culturelle, Ô combien de fois noble, a été dépravée par Cellou Dalein pour servir ses petites et vilaines besognes.

Le ‘’vivre ensemble’’ dans la République est la denrée la plus menacée dans cette imposture. Celui – ci doit être enseigné autant de fois (qu’infini) dans nos sociétés pour protéger ce qui nous unis qui est devenu une proie facile pour ce qui nous oppose.

C’est pourquoi il est urgent que la « Coordination Haali Pular » et les nombreuses associations à identité culturelle du Foutah se lèvent pour défendre l’identité culturelle Peulh et Foutanienne qui n’a rien à voir avec les ambitions démesurées d’enrichissement d’un des plus grands prédateurs que la République de Guinée ait connue et reconverti en politique pour couvrir ses arrières.

Le repentir n’est pas mauvaise chose en soi mais le chemin de la repentance ne doit être pire que celui du péché commis.

Face au silence coupable de tous, l’heure est grave. La protection par la constitution de tout groupe ethnique garantie non en cachette la cause de tous et l’épanouissement de chacun. Même si CDD veut se repentir de ses exactions financières et atteintes aux droits des guinéens durant l’ère Général CONTE, ce chemin-ci reste et demeure un leurre pour sa personne et pire que son péché antérieur commis.

Cependant ce sont les luttes Républicaines qui déterminent le combat et ouvrent le chemin des conquêtes du pouvoir.

Mais c’est à croire que ce leurre de Cellou Dalein dans ses airs de « Guide Peulh » arrangerait la majorité silencieuse d’hommes avertis pour accélérer dans les ténèbres sa perdition. Mais c’est sans prendre en compte dans ce cas de figure nos nombreux compatriotes non éclairés qu’il pourrait entraîner dans sa chute vertigineuse.

Mohamed Lamine Keita

Dénoncer Cellou dans ses ambitions néfastes dépistées, contribuera à lui faire masturber la conscience qui lui révélera la fin proche de ses manipulations et nous permettra ainsi d’impulser une dynamique de réconciliation nationale habile, une cohésion sociale effective et une paix durable.

Sinon ce danger continuera à guetter la Guinée jusqu’au point de non-retour.

A bon entendeur.
Je vous salue.

Mohamed Lamine Keïta

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

2 COMMENTAIRES

  1. MERCI pour cette belle analyse, si ce n’est pas de communautarisme ou ethnocentrisme aucun peul ne doit soutenir ce monsieut .. C’est un monsieur de mauvais qui mesuré a la trahison

LAISSER UN COMMENTAIRE