Après avoir animé un concert VIP dans un réceptif hôtelier de la place, le samedi dernier, le groupe emblématique ivoirien, Magic System, dans cadre de la commémoration des 20 ans de son existence, a également fait un show grand public, sur l’esplanade du Palais du peuple, à Conakry, ce dimanche 19 novembre.

Au cours ce spectacle qui a émerveillé le public guinéen, plusieurs artistes, notamment le duo King Salaman et Marcus (Banlieuz’art), les frères Mbaye de Degg-J Force 3, Soul Bang’s, mais également les vedettes du jour (Magic System), ont exprimé leur amertume par rapport au traitement des migrants africains en Libye, avant d’appeler les chefs d’États du continent à prendre leurs responsabilités vis-à-vis de la jeunesse.

Face au public guinéen, A’Salfo a, au nom Magic System, lancé un message fort aux dirigeants, ainsi qu’aux jeunes du continent africain : « Nos frères sont vendus comme des esclaves en Libye, ils sont traités comme des animaux en Libye. Le message que je vais lancer, je veux que vous laissiez vos portables allumés, parce que ces images doivent faire le tour du monde. Alors jeunes, je vais vous dire quelque chose, il n’y a aucune règle qui dit que la réussite dans la vie se trouve forcément dans l’aventure, non c’est faux. Je veux que vous preniez conscience que nous pouvons être chez nous et réussir», a-t-il déclaré.

Et de poursuivre : « Mais, il faut que nos dirigeants mettent en place des politiques pour permettre à la jeunesse de se prendre en charge. Parce que tant que nos dirigeants ne respectent pas leurs engagements envers la jeunesse, nous serons confrontés toujours à ces genres d’humiliations et d’indignations. Je vais dire à nos dirigeants que tout ce qu’ils disent dans leurs campagnes électorales, toutes les promesses qu’ils font aux jeunes, il faut qu’ils les respectent. Jeunes, aller mourir dans la mer n’est pas une solution, la Méditerranée ne devait pas être le plus grand cimetière pour des Africains. Plus jamais ça».

Pour répondre à ce message fort de l’artiste, le public s’est levé et a chanté comme un seul homme l’hymne national de la république de Guinée. Histoire de prouver que le message est tombé dans de bonnes oreilles.

 Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com 

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE