Ouverture de la conférence sous-régionale sur le thème : « les manuscrits africains et la recherche en Afrique de l’Ouest : Nécessité d’un soutien mutuel, défis et perspectives. »

Ce mercredi matin, s’est ouverte à Bamako la conférence internationale sur les manuscrits africains. C’était sous le haut parrainage du ministère malien de la Culture et la forte participation d’experts, chercheurs et détenteurs de manuscrits venus d’Afrique (dont la Guinée) et d’ailleurs.

A cette occasion, une Déclaration dite de Bamako a été remise aux autorités de ce pays. Organisée par l’ONG SAVAMA-DCI (Sauvegarde et valorisation des manuscrits anciens), dans laquelle il est demandé aux Etats africains de contribuer à la conservation de ce riche patrimoine, très fragile et qui a été mis en péril dans le septentrion malien en 2012, avec les attaques djihadistes.

La conférence se tient en deux jours et des pistes de solutions seront proposées par les participants, pour faire des manuscrits africains de véritables outils et sources au service de la recherche scientifique en Afrique de l’Ouest.

La Bibliothèque Djibril Tamsir Niane (BDTN) de Conakry participe à cette importante rencontre qui prendra fin demain, jeudi 23 novembre.

DTN depuis Bamako pour guinee7.com

 

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE