Ils étaient plus d’une trentaine de manifestants à marcher ce mercredi matin, dans la commune de Kaloum, pour dénoncer la vente aux enchères des Africains noirs en Libye. Cette indignation fait suite à un reportage de CNN, qui décrit la situation qui prévaut sur le terrain.

La marche de Conakry, à laquelle des députés de la mouvance et de l’opposition ont pris part, des acteurs de la société civile, des journalistes… a démarré au ministères des affaires étrangères, pour prendre fin à « la représentation de l’Union Africaine en Guinée », où des discours ont été prononcés pour dire non aux exactions que subissent les Africains noirs en Libye.

En réalité le point de chute, comme indiqué sur cette photo, n’était pas le siège local de l’Union Africaine. Il s’agit d’un programme régional, piloté par le ministère de l’énergie sous l’égide de l’Union Africaine, dénommé « Programme régional d’aménagement intégré du massif du Fouta-Djalon. »

Rien que ça ! Espérons que le message lui, soit entendu.

Alpha Mady Touré pour guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE