C’est dans les locaux du centre culturel franco guinéen de Conakry, qu’a eu lieu ce mercredi, l’ouverture du premier salon international du livre de la jeunesse, organisé par les éditions Ghandal, sous la présidence du ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow.

Ce salon (du 23 et 26 novembre), organisé dans le cadre de Conakry, capitale mondiale du livre regroupera des écrivains venus de divers pays.

A l’ouverture du salon, ce matin, après la prestation de la troupe pastorale «Wanla mi Wanlai » (aide moi, je t’aide),  Sanoussy Bantama Sow, a rappelé que l’évènement Conakry capitale mondiale du livre : «aura effectivement servi comme élément catalyseur à l’amélioration de cet environnement, notamment avec la mise en place des associations professionnelles de l’industrie du livre dans le pays, à savoir : l’association des écrivains de Guinée, l’association des éditeurs de Guinée, l’association des libraires de Guinée, l’association des archivistes, muséographes, bibliothécaires et documentalistes de Guinée et l’association des bouquinistes de Guinée.»

« Ainsi donc, ajoute-t-il, le salon international du livre de jeunesse de Conakry est un espace qu’il convient absolument de pérenniser en vue de promouvoir durablement l’industrie du livre en Guinée en général et du livre de jeunesse en particulier ».

Enfin, il a rassuré que le ministère jouera sa partition dans la mesure de ses moyens pour l’organisation des prochaines éditions.

Quant à Aliou Sow, des éditions Ghandal il a rappelé le contexte : « Nous en tant qu’éditeur des livres de jeunesse, les éditions Ghandal étant leader dans ce domaine en Guinée, notre première approche pour valoriser l’évènement Conakry capitale mondiale du livre, était de penser à mettre en place un événement culturel, promotionnel et de visibilité de livre de jeunesse, produit et édité en Guinée. Ce qui fait qu’avec l’appui du ministère de la Culture, l’appui de Conakry capitale mondiale du livre, de la coopération française, de la coopération allemande et bien d’autres structures, nous avons réussi à mettre en place ce salon international qui, il faut le dire, même s’il est à sa première édition, regroupe quand même une bonne vingtaine d’éditeurs étrangers. »

Et de préciser : « Vous avez des éditeurs venus d’une douzaine de pays africains qui sont ici, vous avez des stands d’ambassades d’Allemagne et des Etats Unis qui présentent aussi des ouvrages de jeunesse produits dans leurs pays respectifs. Vous avez tous les grands libraires de Guinée à travers l’association nationale des libraires, vous avez les bouquinistes et, fait important, vous avez aussi des livres de jeunesse produits dans les langues africaines, que ce soit ceux venus du Niger, du Cameroun, de la Cote d’ivoire, du Sénégal, de la Guinée… »

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE