Abidjan, le 29 Novembre 2017 – A quelques minutes de l’ouverture officielle du 5e Sommet Union Africaine/Union Européenne, le Président de la République, Chef de l’Etat, Alpha Condé, est arrivé à Abidjan ce mardi en début de soirée.  Ce sommet qui se déroule pour la première fois en Afrique subsaharienne, dans la capitale économique ivoirienne, réunit plus de 80 Chefs d’Etats et de Gouvernements et a pour thème principal « INVESTIR DANS LA JEUNESSE POUR UN AVENIR DURABLE ».

A la tête d’une importante délégation composée, entre autres, du Ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger, Mamadi Touré, et du Ministre de la Jeunesse, Moustapha Naité, le Président en exercice de l’Union Africaine a un agenda particulièrement chargé au cours de ces deux jours de travaux. 

En effet, après les allocutions d’ouverture prononcés par le Président ivoirien Alassane Ouattara, les Présidents des Commissions africaine et européenne et du Secrétaire Général des Nations Unies notamment d’autres préoccupations de l’heure seront débattues parmi lesquelles celles liées aux opportunités économiques pour les jeunes, à la migration et à la mobilité, et à la coopération UA-UE sur la paix et la sécurité. 

A noter qu’auparavant, les Ministres Naité et Touré ont respectivement participé au « Forum Union Africaine/Union Européenne des Affaires » et à la Conférence des Ministres des Affaires Etrangères qui a préparé les grands axes du Sommet des Chefs d’Etat. Pour le Ministre de la Jeunesse, c’était l’occasion « pour le secteur public et le secteur privé d’explorer les possibilités futures d’intervention du secteur privé pour booster les opportunités de création d’emplois pour les jeunes en Afrique avec un accent particulier mis sur l’investissement et l’implication des banques ». Des mesures qui permettraient de résorber partiellement la question fondamentale de l’emploi jeune sur le continent. Un continent africain qui accueille chaque année environ 10 millions de jeunes sur le marché de l’emploi. Un chiffre qui donne le tournis et qui explique la détermination de nos dirigeants à trouver des solutions concrètes et pérennes.

 Union africaine et Union européenne se trouvent donc à la croisée des chemins et le renforcement de ce cadre de coopération s’avère décisif voire crucial pour tous. 

La Cellule de Communication du Gouvernement

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE