« Le droit à la santé », c’est le thème retenu cette année dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de lutte contre le VIH/SIDA. Depuis plusieurs années, le nombre de malades en Guinée tourne autour de 120 mille, soit moins de 2% de la population. Même si beaucoup d’efforts restent à fournir, Séraphine Banana, représentante résidente du système des nations unies en Guinée a reconnu ce 1er décembre à Conakry, l’engagement d’Alpha Condé et de son gouvernement contre cette pandémie.

« Permettez-moi de profiter de cette occasion pour reconnaître et saluer l’engagement et le leadership de son excellence monsieur le président de la République, le Pr Alpha Condé, ainsi que son gouvernement dans la riposte au SIDA en Guinée mais aussi au plan international. En effet, en sa qualité de président de l’Union Africaine, le président de la République a porté haut le flambeau de la lutte contre la pandémie et a obtenu l’adoption du plan de rattrapage de la lutte contre le VIH en Afrique de l’Ouest et du centre par ses pairs, de même que l’initiative de deux millions d’agents de santé communautaires pour l’Afrique d’ici à la fin 2020. Cet engagement sans réserve nous encourage et nous exhorte tous à redoubler d’efforts pour l’atteinte de l’objectif 90-90-90 (permettre la maîtrise du statut sérologique, ainsi que la prise en charge pour ceux qui sont déjà malades et permettre à ceux qui sont sous traitement de ne pas pouvoir transmettre le virus) », a dit Mme Séraphine Banana.

Alpha Mady pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE