L’acte s’est passé ce week-end, dans les environs de 3 heures du matin, en plein centre-ville de Labé, quand la victime, Mamadou Oury Sow, à son retour d’une veillée, a trouvé ses bourreaux chez lui, rapporte le correspondant de Guinée7.com dans la région.

C’est précisément dans le secteur de Maléa, au quartier Daka 2, dans la commune urbaine de Labé, que le jeune conducteur de taxi a échappé de justesse à la mort. Sur les circonstances de cette attaque, la victime explique : « Quand je revenais d’une veillée, j’ai trouvé deux personnes en face de chez moi, qui sont venues brusquement vers moi. L’un détenait un fusil de fabrication locale et ils m’ont intimé de descendre sur ma moto ; j’ai crié aussitôt et un ami est venu à mon secours. Ensuite, celui qui détenait le fusil a pris la poudre d’escampette  et nous avons mis main sur son acolyte, que nous avons conduit pour un premier temps à la Brigade de vigilance de Daka, et de là, il a été transféré à la Brigade de recherche de la gendarmerie de Labé. »

Selon nos informations reçues auprès du syndicat des taxis-motos, le présumé malfrat, dont l’identité n’a pas été dévoilée, est en détention à la Brigade de recherche de Labé avec une arme, et sera transféré dans les prochaines heures à la prison centrale de Labé. Les enquêtes se poursuivent pour mettre main sur celui qui est en cavale. Une information confirmée par une source à la gendarmerie.

Il faut rappeler que les attaques sur les conducteurs de motos-taxis à Labé sont légion, et parfois même certains perdent la vie.

Mohamed Samoura Labé pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE