A l’annonce de la CNN, les dirigeants africains et intellectuels sont subitement tombés des nues, comme s’ils ne savent pas ce qui se trame dans le désert maghrébin depuis l’assassinat de Kadhafi ; on a parlé de printemps arabe, et nos intello n’ont jamais imaginé une autre conquête macabre de notre continent par des esclavagistes des temps modernes par le désert ; apparemment pare ce que les océans sont ne sont plus discrets.
Esclavage en Libye! Non, il s’agit une opération de reconquête de l’ancien empire colonial par d’autres moyens.

Même si l’esclavage était légal, la Libye, Six millions d’habitants, un pays 100‰ désertique, pauvre et non industrialisé, qui est toujours au stade de l’exploitation brute de sa seule richesse , le pétrole, la Libye disais-je, a quelle capacité d’absorption de près d’un million d‘esclaves par an? Un million d’esclaves pour qu’elle production industrielle ou agraire ? Cela équivaut à la création d‘un millions d‘emplois par an, non rémunérés; c’est-à-dire que tous les libyens sont employés à ‰ et que ce chiffre vient compenser le manque de main d‘œuvres, dans un système économique désarticulé. Un pays sans Etat depuis cinq ans!

Si la Libye a vraiment besoin de cette main d’œuvre, pourquoi les esclavagistes demandent des rançons pour les libérer ? Rançons ! Mot clé de nos interrogations.
Comment se fait-il que ceux qui paient ces rançons (ils paient plusieurs fois) se retrouvent en liberté de l’autre côté de la Méditerranée, pour la plupart, s’ils ne meurent pas en mer ?
Pourquoi certains d’entre eux vivent en paix en Libye pendant plusieurs mois voir années, jusqu’à ce qu’on leur trouve un passeur ?

A cela analysons le parcours d’un guinéen semblable aux autres africains :
Argent exigé : 8 à douze mille euros (douze mille euros), passeurs plus argent de poche
Conakry-Bamako-Burkina -Niger-désert Algérien-Libye. Ces jeunes voyagent avec plein de sous, sans jamais être inquiétés jusqu’en Libye. Des centaines de milliers de migrants convergent de tous les pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale vers la Libye via le Niger, sans être jamais attaqués ni par les bandits ni par les djihadistes, pendant ce long périple à travers le désert, alors qu’ils voyagent avec des milliards d’euro sur eux, cumulativement. Qui les protège ?

Oui je vous pose la question : Pourquoi ces voyageurs avec des milliards d’euros, ne se font jamais attaqués dans le désert par les terroristes ou par de simples bandits?
Je dis bien, MILLIARD D’EUROS, car l’enquête des Nations Unies, de l’Union Européenne, de tous journaux que j’ai consulté, des reportages de toutes les chaines d’informations, tous les ONG parlent d’un trafique de plus 30 milliards d’euros par an ! (trente milliards d’euros /an), une moyenne de deux milliards et demi d’Euros par mois.
Les porteurs de cette somme ne sont jamais attaqués et dépossédés de leurs biens pendant la traversée du désert. Cela dure depuis près de cinq ans . Qui les protège ?
Deuxième question: Comment l’Europe peut se dire surprise, alors que les rançons payées passent par des canaux officiels tels money gramme et western union et les transactions se font en Euros ?

Sinon comment les européens peuvent-ils décider de fermer subitement des comptes bancaires, s’ils ne connaissent pas les propriétaires et la source de l’argent ?

Troisième question : s’il est logiquement prouvé, que la Libye est incapable d’absorber 1 million d’esclavages par an, alors qui sont les importateurs de cette main d‘œuvres à partir de la Libye?

Cette histoire d’esclavages n’est que de la poudre aux yeux ! C’est une opération montée de toute pièce pour financer le terrorisme qui sévit en Afrique noire depuis Boko Haram jusqu’au Nord du Mali. C’est pour agrandir le marché des ventes d’armes illicites aux africains spécialisés dans l’autodestruction, à commencer par les gouvernements. Aucun chef d’Etat africain ne dira qu’il ne connait pas la route des armes depuis le Zaïre jusqu’au Nigeria en passant par la Centrafrique et le Soudan ; l’esclavage en Libye est créé pour obliger les citoyens de l’Afrique Occidentale et Centrale de financer leurs propres terrorismes; ce qui est en cours est un agrandissement du marché des armes. Voilà pourquoi on tue nos enfants en Libye. Boko Haram et les terroristes du Nord du Mali ne disposent pas de pétrole, de diamant ni de champs aurifères pour financer leurs activités. Alors ils se font aider par des mains obscures. A qui profite le crime ? L’Europe !

Ainsi l’Europe gagne sur tous les plans:
a) Elle contrôle et canalise l’immigration loin de ses frontières et s’enrichit de passage, parce que tous les transferts d’argent se font à partir de ses institutions financières, mieux toutes les transactions se font en Euros ;
b) L’Europe fait financer l’Afrique son propre terrorisme et sa bêtise;
c) Organise le terrorisme sans mettre la main à la poche, ni sacrifier ses citoyens;
d) Par la coopération militaire, contrôle nos armées nationales ;
e) Contrôle la politique et l’économie africaines à travers l’instabilité permanente ;
f) A distance, décourage le concurrent chinois de s’implanter où l’Europe a échoué ;
g) Faire en sorte que la France-Afrique soit remplacée par Euro-Afrique (la France a atteint ses limites), pour faire un front commun aux pays du BRICS et aux Etats Unis.
h) Au stade actuel de notre développement, tous nos besoins infrastructurels peuvent être couverts par les pays BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) à moindre coût, sans passer par la Banque Mondiale et ses filières, sans paternalisme et ni ingérence dans nos affaires intérieures. Il faut l’insécurité en Afrique pour freiner les pays émergeants.

Si des chefs d’Etat africains refusent de comprendre ce jeux, c’est parce qu’ils sont complices des européens par leurs bêtises et ne doivent pas mériter notre confiance.
L’Algérie qui a une frontière directe avec le Mali et le Niger, n’est jamais impliquée dans le débat, et reste le seul pays que les djihadistes n’arrivent pas à déstabiliser jusqu’à présent, grâce à leurs services de renseignement, dit-on. Est- ce un hasard ?

Alors que les soldats africains, français et américains subissent des attentats mortels presque chaque semaine; l’Algérie serait-elle plus performante que toute l’Afrique, les Etats-Unis et la France réunis, en matière de renseignement ? Réveillez-vous !
L’esclavage en Libye est réel, je n’en doute pas, mais son objectif est de financer le terrorisme en Afrique Occidentale par les citoyens africains et aider l’Europe à contrôler le flux migratoire loin de ses frontières en bénéficiant de complicités sur le continent africain.
Et je répète : les migrants ne sont jamais attaqués pendant la traversée du désert et entrent en Libye avec beaucoup d’argent. Qui les protège et pourquoi ?

Les africains sont maltraités aussi bien en Algérie qu’en Libye; personne n’en parle !
Pour finir, cette « génération debout », qui nous tympanise sur les toiles, me semble bien couchée dans cette affaire. La jeunesse dans son ensemble s’est laissée facilement distraire par des journalistes en paille, voilà pourquoi la Guinée n’a pas pu manifester son indignation contre la traite des noirs en Libye, à la hauteur de son engagement pour le respect de la dignité africaine. C’est regrettable.

REVEILLEZ-VOUS !
PS : les diplomates libyens dénoncent un complot contre leur pays.

Ben Daouda Toure

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE