Une réunion d’urgence a été convoquée par le préfet de Labé, Elhadj Safioulaye Bah, cet après-midi du mercredi 6 décembre 2017, après les manifestations violentes des élèves dans la matinée.

Cette réunion qui s’est tenue dans le bureau du préfet de Labé, après 16 heures, regroupait les acteurs du système éducatif dans la préfecture et avait pour objectif de faire une proposition concrète pour une sortie de crise, afin que les élèves de Labé reprennent le chemin de l’école, parallèlement aux négociations en cours entre le gouvernement et le syndicat à Conakry.

Autour du préfet Elhadj Safioulaye Diallo et son cabinet, il y avait la directrice préfectorale de l’Education de Labé, Hadja Aissatou Diouldé Diallo, la coordination préfectorale des Associations des parents d’élèves et amis de l’école (APEAE), le représentant de la coordination des écoles privées de Labé, le porte-parole du collectif des enseignants de Labé qui a indexé les membres du SLECG comme étant les principaux instigateurs de ces manifestations.

Etaient attendus le député uninominal de Labé et les conseillers communaux.

Au sortir de cette réunion, les différentes parties prenantes devraient faire une déclaration commune.

Nous y reviendrons.

Mohamed Samoura Labé pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE