L’un des sujets brulants au sein de l’Union des Forces Républicaines (UFR), ces derniers temps, c’est le remplacement à l’hémicycle de Baidy Aribot qui a récemment été nommé comme deuxième vice-gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée, par un décret présidentiel. Le vice-président du parti, l’honorable Ibrahima Bangoura, s’est une nouvelle fois prononcé sur la question, ce samedi, tout en réitérant que Cheick Touré ne sera en aucun cas le suppléant de Baidy Aribot à l’assemblée nationale, car selon lui, ce dernier milite déjà pour un autre parti dont il tait le nom.

« Pour le remplacement du député Baidy Aribot, vous savez que la loi est claire dans ce sens, pour être député, il faut appartenir à un parti politique, c’est le parti politique qui investit. Tu ne peux pas être investi par un parti politique si tu n’appartiens pas à ce parti, c’est le cas qui se présente. Celui qui prétend aujourd’hui être à l’investiture de la députation à Kaloum, ce monsieur n’est plus de notre parti depuis 2015 », a déclaré l’honorable Ibrahima Bangoura.

Et de poursuivre : « Il a fait campagne pour un autre parti en 2015, il milite donc ouvertement pour ce parti-là depuis 2015, et aujourd’hui malgré tout cela, il veut que l’UFR l’investisse comme député. Vous voyez que ça c’est cocasse. Nous ne pouvons pas le faire ».

Par ailleurs, Ibrahima Bangoura précise que le nom de la personne qui doit remplacer Baidy Aribo sera dévoilée au moment venu, « mais pour l’instant nous sommes sur son cas, parce qu’il ne peut pas continuer à être député de l’UFR. Vous savez que la loi même est muette sur certaines dispositions, donc nous sommes dans des difficultés. Mais comme les cas ne peuvent pas rester sans solution, nous sommes en train de trouver des solutions ».

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE