L’homme d’affaire Antonio Martinez, promoteur de boîte de nuit, a doublé ce week-end la prime réservée au champion du tour cycliste de Guinée et ajouté un million sur celle réservée au deuxième. Un acte qui a eu lieu par le fait du hasard, et qui coïncide aux remarques faites par plusieurs observateurs, qui trouvent dérisoires les primes des athlètes sur cette compétition.

Il y’a quelques jours, nous publiions un article sur la « cagnotte » réservée au champion du tour cycliste de Guinée. Le montant s’élève à cinq (5) millions de francs guinéens.

Ce week-end, le tour qui a été lancé à Boké a pris fin à Conakry, après plus de 300 km de route. Le point de chute était prévu pour le Palais du peuple. Sauf que là, se déroule une foire. La direction nationale du sport, en collaboration avec la fédération nationale du cyclisme décide de terminer la course en face du CCFG, juste sur l’espace parking de la boîte de nuit d’Antonio Martinez.

En se renseignant sur la somme que devrait percevoir le champion, ce promoteur de boîte de nuit s’est rendu compte de la petitesse des différentes sommes. C’est ainsi que pour le 1er, il y’a eu une augmentation de 5 millions sur les 5 prévus par le ministère des sports. Il a été prévu 4 millions pour le deuxième, le même « Père Noël » a complété à 5 millions.

Une aide qui intervient comme une leçon pour le département des sports, qui peine à mettre en avant les autres disciplines.

Alpha Mady pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

1 commentaire

  1. […] L’homme d’affaire Antonio Martinez, promoteur de boîte de nuit, a doublé ce week-end la prime réservée au champion du tour cycliste de Guinée et ajouté un million sur celle réservée au deuxième. Un acte qui a eu lieu par le fait du hasard, et qui coïncide aux remarques faites par plusieurs observateurs, qui trouvent dérisoires […] Lire la suite … […]

LAISSER UN COMMENTAIRE