Les élections communales approchent à grands pas en République de Guinée. A Faranah, Mohamed Lamine Kaba, président de FIDEL (Force des intègres pour la démocratie et la liberté) est tête de liste. En face, le RPG Arc-en-ciel, qui ne compte pas partager « son bastion » avec une autre formation politique.

Le dépôt des listes de candidature a pris fin. Désormais la bataille dans le vrai sens du terme va débuter. Le président de la CENI a dit à plusieurs reprises : « les élections auront lieu à la date indiquée ».

À Faranah, en plus du RPG Arc-en-ciel, des partis comme FIDEL sont dans la course. Quand on fait savoir à Mohamed Lamine Kaba, président de cette formation politique, la puissance du parti au pouvoir dans cette localité, en référence aux résultats des récentes échéances électorales, il met de côté cet argument. « Écoutez, le président Alpha Condé ne détient pas le titre foncier de la Haute-Guinée. En matière d’élections, personne n’a des militants attachés à la maison. C’est le jour du vote que les gens se décident », avance-t-il.

Le parti FIDEL a-t-il une chance d’avoir des conseillers communaux à l’issue du scrutin ? Pour Kaba, c’est une certitude. « Pas que quelques conseillers, nous aurons la majorité absolue », répond-t-il.

Alpha Mady pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE