Le personnel de la Banque centrale de la république de Guinée (BCRG) et l’ensemble des partenaires de la banque des banques, ont présenté ce vendredi à Conakry, leurs vœux de nouvel an au gouverneur de ladite institution, Lounceny Nabé. Une rencontre au cours de laquelle ce dernier a évoqué l’état de santé du secteur bancaire en République de Guinée.

Avec une inflation autour de 10 %. Une appréciation par rapport au dollar de 2,4 % (9 600 en 2017, contre 9 225 en 2016). La Guinée est considérée dans les rencontres sous régionales, selon les propos du gouverneur de la banque centrale, comme « un pays à inflation modérée. » Dans son discours de circonstance, Lounceny Nabé a rassuré que le secteur bancaire s’est bien comporté en 2017, comparaison faite à l’année précédente.

« En 2017, le secteur bancaire guinéen a réalisé des progrès importants. Notamment en termes de rentabilité et de solvabilité. Toutes les banques qui évoluent en Guinée sont en règle vis-à-vis du ratio de solvabilité, qui atteint en moyenne 18,37 % à fin septembre, contre une note règlementaire de 10%. En terme de rentabilité, le secteur réalise un résultat net bénéficiaire de 291 milliards de FG, contre 273 milliards un an plutôt », a-t-il fait savoir.

Le secteur des IMF n’a pas été laissé pour compte. Selon le premier responsable de la BCRG, celles-ci poursuivent leur développement. « Les institutions de micro-finance (IMF) continuent de se développer. La loi portant institution de la stratégie nationale de finance inclusive a été adoptée, et l’implantation d’une nouvelle structure, ce qui porte à 25 le nombre d’institutions évoluant dans ce domaine…

Alpha Mady pour Guinee7.com

 

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE