Ce lundi, le procès des présumés bandits qui ont attaqué le journaliste Moussa Moïse Sylla s’est poursuivi au TPI de Dixinn. Au box des accusés, Mamadou Korka Barry, arrêté depuis le 07 janvier 2016 et Chérif Boiro, en fuite, selon le tribunal.

Au cours de l’audience de ce jour, les plaidoiries des différentes parties ont commencé. Me Thierno Souleymane Baldé, avocat de la partie civile, a notifié au tribunal que le souci majeur de son client est de retrouver les commendataires de cette attaque. Il a par ailleurs plaidé que les biens de son client soient remboursés et qu’il soit dédommagé.

Prenant la parole, le représentant du ministère public, Mohamed Samoura, après avoir fait la lecture des faits qui sont reproché aux prévenus, a demandé au juge de les retenir dans les liens de la culpabilité. Il a requis auprès du tribunal, la peine de 30 ans de réclusion criminelle contre les prévenus.

Après la plaidoirie du procureur, le président du tribunal, le juge Mangadouba Sow, a renvoyé la suite des plaidoiries avec la défense pour le lendemain, mardi. Les présumés coupables aussi seront situés sur leur sort.

Pour rappel, Mamadou Korka Barry, détenu, et Chérif Boiro, en fuite, sont tous deux poursuivis pour vol à main armée, tentative d’assassinat, complicité d’incendie volontaire, destruction ou dégradation de biens mobiliers et vol simple, contre Moussa Moïse Sylla.

Bhoye Barry pour guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE