Lors d’une conférence de presse, ce lundi 8 janvier, dans les locaux de son département, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Cheick Taliby Sylla, a parlé du barrage hydro-électrique de Kaléta. Selon lui, « aujourd’hui la journée Kaleta ne fonctionne pas, si vous y allez, vous allez trouver que la journée rien ne fonctionne, parce qu’en ce moment Garafiri fonctionne et envoie de l’eau, cette eau est accumulée jusqu’à ce qu’elle arrive à la cote 110  pour ne pas provoquer la cavitation, dès que ça arrive à ce niveau EDG appelle Kaleta pour envoyer à partir de 18h. 18h c’est la pointe, c’est comme si on disait aux populations de la ligne interconnectée, de Conakry jusqu’à Labé, commencez à consommer, tout le monde prend du courant en ce moment. Quand on a lancé le premier groupe de Kaleta en 2015 ; 80 mégawatts avaient suffit pour alimenter toute la ville de Conakry. Aujourd’hui à la pointe nous sommes à 345 mégawatts, donc aujourd’hui la population a confiance en EDG que le courant est là, donc on s’est équipé en électroménagers et la consommation a augmenté. A la cote 110 à la pointe Kaleta donne 110 mégawatts, suite aux stimulations que nous avons faites, sur une capacité installée de 240 mégawatts, ces 110 mégawatts tiennent jusqu’à 0h, à partir de 0h pour accumuler de l’eau on diminue jusqu’à 6h, 7h, voire 8h du matin. Donc Garafiri 40 mégawatts sur 75 mégawatts installés, Kaleta sur 250 installés c’est 110 mégawatts, le système SAMOU, c’est 25 mégawatts, donc c’est pour dire que le problème d’eau est un problème fondamental. »

« Depuis le 22 décembre 2015, le président de la République a lancé les travaux de construction de Souapiti. Souapiti devait être construit à la cote 230, je vais réexpliquer, quand on parle de cote 230 c’est par rapport au niveau 0 qui est la mer, si on avait fait le barrage là-bas, beaucoup de villages allaient disparaitre,  la sous-préfecture de Bangouya par exemple, allait disparaitre et l’énergie était estimée à presque 550 mégawatts, donc on a ramené la cote à 210 , ce qui fait que Souapiti va couvrir 450 mégawatts, retenue de  six milliards de mètre cube d’eau, ce qui va garantir Kaleta, il y a 6 kilomètres entre les deux, donc Souapiti est en amont de Kaleta, donc on va avoir les 240 mégawatts de  capacité installé de Kaleta, ce productif sera garanti même en saison sèche», assure-t-il.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE