La police routière a enregistré le taux le plus élevé  de cas d’accidents de motos en 2017 contrairement à 2016. 1320 cas de plus ont été enregistrés en 2017. L’annonce a été faite en fin de semaine par le contrôleur général de la police, Boubacar Kassé, à la Direction Régionale de la Police de Conakry.

Dans son bilan annuel des accidents enregistrés, le porte-parole du ministère de la Sécurité et de la protection civile, Boubacar Kassé a annoncé comme suit le nombre de cas mortels en 2017 : « 252 cas ; en hausse de 4 cas par rapport à 2016 (248 cas). »

En 2017, le bilan le plus lourd a été celui des motos-taxis. « Si nous avons eu 1818 cas en 2016, nous avons enregistré 3130 cas en 2017, soit une augmentation de 1320 cas d’accidents de motos », a-t-il ajouté.

Il a par ailleurs, invité les uns et les autres à plus de vigilance. « Que ça soit au niveau des services de sécurité, des responsables en charge de la gestion de la voie publique, ils doivent se pencher sur ces cas exprès de ce qui est du comportement des motards, tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays ».

Bhoye Barry pour guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE